Ce ne sont pas que ceux et celles qui ont dominé l’étape finale comptant pour les championnats nationaux disputés samedi dernier à Candos qui ont été sacrés lors de l’édition 2015 de la Vital Cross-Country League. D’autres coureurs ont aussi été à l’honneur en décrochant le titre de champions de la ligue sur les trois premières manches.
Mohammad Dookun aura survolé victorieusement les quatre étapes pour s’adjuger le doublé ligue-championnat. Mais il est l’un des rares à avoir terminé la compétition invaincu avec la minime Angélica Natchoo et la vétérane Joëlle Cotte. D’autres qui n’ont pu éviter le faux pas se sont adjugé malgré tout le doublé, à l’image d’Axelle Jean, Jamel Manique (poussines/poussins), Julie Louis-Jean, Ismaël René (benjamines/benjamins), Alison Gaiqui (cadettes), Divesh Dyal (minimes) et Praveshing Chitrasingh (juniors).
On retiendra aussi le sacre d’Aurélie Agathin en juniors-seniors dames au classement de la ligue. Avec une victoire et deux deuxièmes places, elle n’a pu terminer que 5e de la finale, se faisant dominer par Prisca Manikion et Sabrina Rabot, respectivement 2e et 3e au classement de la ligue.
Chez les cadets, Gaël Martinson, 3e au classement de la ligue, a privé Bradley Collet du titre de champion national. Ayant survolé les trois premières manches, ce dernier a échoué à la 3e place au final, mais s’offre quand même le titre de la ligue.
Enfin, chez les poussins, l’absence de Maxime Lousteau Lalanne, qui avait lui également enlevé haut la main les trois précédentes manches, a donné lieu à une lutte épique entre Jamel Manique, Mathieu Jordan et Conrad Cerdor dans la finale. C’est finalement le premier nommé qui a inscrit son nom au palmarès en signant le doublé, la finale restant une course obligatoire.