La troisième manche de samedi dernier, à Roche Bois, reportée en raison d’un terrain impraticable, les coureurs s’étaient donné rendez-vous, hier dans la cour du collège St Esprit à Quatre Bornes, pour la quatrième manche de la Vital Cross Country League. Une quatrième manche où ceux présents auront, une fois encore, assisté à une démonstration de Mohammad Dookun sur les 9.1 km (31.06) réservés aux seniors hommes, alors que chez les dames, Prisca Manikion a réalisé le doublé sur un parcours de 5.6 km (24.13). Lors de la journée d’hier, on soulignera Anastasia Mars de Rose-Hill AC (poussines), les cadets Gopalen Ramasawmy, de Rose-Hill AC, et Angelica Natchoo, de Chemin Grenier AC, et le vétéran Laval Marjolin, de Rose-Hill AC, ont enregistré leur troisième victoire en autant de sorties. A noter que le championnat national, dernière manche de cette ligue de cross, se déroulera samedi prochain, à 14h, au Sodnac Wellness Park de Candos à Quatre Bornes et non au Mahatma Gandhi Institute, à Moka, comme prévu initialement.
Il n’y a pas eu de course chez les seniors hommes hier, serait-on tenté de dire, tant Mohammad Dookun, de Curepipe Warriors AC, a écrasé l’opposition pour réaliser le sans-faute dans ce championnat. Dès le départ d’ailleurs, il a insisté pour prendre le commandement et s’est tout de suite installé en tête. Il a ensuite durci le ton, ne laissant aucune chance à ses adversaires de se rapprocher de lui.  » Je voulais courir sous les 30 minutes, mais je n’y suis pas parvenu. J’ai eu un point de côté et je pense que c’est dû au fait que j’ai pris le risque de manger quelque chose avant la course. J’ai essayé d’imposer un seul rythme, mais cela n’a pas été possible. Je ne suis cependant pas déçu. Je remercie mon entraîneur, mes parents et la compagnie CEAL qui m’aide beaucoup dans la préparation « , a-t-il déclaré après la course.
Avec le train d’enfer imposé par Mohammad Dookun, c’est la lutte pour la deuxième place qui a maintenu un semblant d’intérêt lors de cette course. Après s’être observé sur tout le parcours, c’est Christopher Mootoosamy, de Curepipe Warriors (33.22), qui a finalement eu le dernier mot sur Nicolas Boissèque, de Gymkhana AC (33.23), le champion de Maurice 2013. Chez les dames, Prisca Manikion, de Chemin Grenier AC, a enregistré sa deuxième victoire de suite après celle à St Félix, Bel Ombre, il y a deux semaines. Elle a, une fois encore, dominé Aurélie Agathin, de Quatre Bornes AC (24.56) et Sabrina Rabot, de Port Louis Sharks (25.16).
Prisca Manikion a partagé sa joie d’avoir effectué son retour à la compétition et ce, après avoir été motivée par la participation de ses élèves (Mauritius College garçons) lors de la première manche.  » Quand je les ai vu courir, cela m’a fait chaud au coeur. Je me suis alors dis que ce n’est pas maintenant que je vais raccrocher. Je leur dis merci. Merci aussi à mon entraîneur et aux dirigeants de mon équipe pour leur soutien « , a-t-il fait ressortir. Après un départ raté, Prisca Manikion dit avoir pris la tête de la course au vétéran Christiane Louis après quatre-cinq minutes de course.  » J’ai ensuite couru à mon rythme et essayé de suivre les cadets. Je suis contente de cette nouvelle victoire « , a-t-elle souligné.