Vivo Energy Mauritius, assurant la distribution et la  commercialisation des carburants et lubrifiants de la marque Shell, a réalisé des bénéfices opérationnels en hausse de 13% pour l’année financière se terminant en décembre 2016. Les profits après impôts se sont élevés à Rs 320 millions, contre Rs 283 millions en 2015.
Vivo Energy a vu son chiffre d’affaires se replier de 10% l’année dernière pour se situer à Rs 9,1 milliards.  Cette contre-performance au niveau des chiffres de vente est attribuée principalement au prix du pétrole brut, qui a maintenu sa tendance baissière sur le marché international. Fait notable cependant, le volume des ventes a augmenté de 6% pendant l’année écoulée grâce à une très forte croissance affichée par   le segment aviation. Pour ce qui est du segment maritime, une progression de 5% des revenus a été notée.
Selon la direction de Vivo Energy, l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le secteur du “bunkering” a entraîné une légère réduction du volume des ventes de la société en 2016. Mais dans l’ensemble, ajoute-t-elle, « le marché intérieur a maintenu sa bonne croissance, bien que certains secteurs, tels la construction et le transport, ont affiché une croissance inférieure ».
Avec cette augmentation de volumes, la marge brute de la compagnie pétrolière a connu une amélioration de quelque Rs 56 millions, soit de 6,8%. Si les coûts de distribution ont enregistré une hausse en raison d’un volume accru, Vivo Energy Mauritius est parvenue à contenir la progression des dépenses administratives à environ 1%. Cette situation financière améliorée s’est caractérisée par des bénéfices nets sur 2016, avec une augmentation des profits après impôts de Rs 38 millions (+13%).
« Si nous avons pu maintenir notre cap de croissance, c’est grâce à une rigoureuse gestion financière qui est, chez Vivo Energy, une valeur clé de son système de management », explique le managing director de Vivo Energy Mauritius, Kiran Juwaheer, dans un communiqué de presse. Pour ce dernier, « ces bons résultats traduisent notre maîtrise d’un environnement de plus en plus compétitif et complexe ».
Vivo Energy Mauritius, fait-on ressortir par ailleurs, est restée en phase avec les projets annoncés dans le cadre de sa stratégie de développement. En vue de concrétiser le plan visant à faire de ses stations-service Shell des “one-stop shops”, la compagnie pétrolière a fait ouvrir un restaurant KFC sur le point de distribution de Goodlands et deux nouvelles boutiques à Ébène et Arsenal. En février dernier, une nouvelle station-service avait été inaugurée à la croisée Diolle, Vacoas.
S’agissant du projet de Mer Rouge Oil Storage Terminal (MOST), portant sur l’installation de cinq réservoirs de 5 000 tonnes chacun, il devrait être complété en décembre 2017. La signature d’accord entre les différents actionnaires et la pose de la première pierre pour la construction du MOST avaient été effectuées en décembre 2016.