Après deux journées de compétition sur le plan d’eau de Grand-Baie, le classement des barreurs prend forme. Ainsi, en laser 4.7, Axel Florine du Grand-Baie Regatta Sailing Club (GBRSC) prend seul les commandes des opérations. Déjà vainqueur de deux courses le 25 mars à Grand-Baie, il aurait pu réaliser le coup parfait lors de la deuxième journée du 29 avril s’il avait pu bien maîtriser les grosses rafales. Par conséquent, il a fait naufrage. Ce qui lui a fait à perdre des minutes précieuses à redresser son bateau. Il termine au quatrième rang de la seconde épreuve après avoir décroché la première place un peu plus tôt.
« Les conditions météorologiques ont rendu la dernière course très difficile. Des rafales variant entre 20 et 25 noeuds par moments arrivaient à la fois de face et de dos. Je me suis retrouvé dans l’eau à un moment de la course. Mais j’ai su réagir. Comme quoi, dès le départ il faut être solide mentalement et physiquement. Sinon c’est perdu d’avance. Il ne faut pas céder à la panique », fait ressortir le jeune barreur de Grand-Baie, qui a reçu ses nouveaux équipements de la part de son sponsor, le KFC jeudi dernier. « Je tiens à remercier le KFC de me parrainer pour un an de plus. C’est très encourageant pour moi », a-t-il souligné.
Au total, Axel Florine s’en sort plutôt bien avec trois victoires en quatre sorties. Ce qui lui permet de prendre la tête du classement avec sept points en attendant la troisième journée prévue le 27 mai. Un rendez-vous que le trio du GBRSC Hemsley Lim Sik Fang, Adriano Merne et Yan Rioux ne voudra pas manquer. Respectivement en deuxième, troisième et quatrième position au classement, ils sont à la poursuite du meneur.
En optimist, Jordan Hemrit du GBRSC après deux journées et quatre courses se trouve idéalement placé à l’avant-poste. Avec six points au compteur, il n’est toutefois pas à l’abri d’une mauvaise surprise car son dauphin, Oliver Colas du Pointe-Jérôme Sailing Club (PJSC), veille au grain. Seulement trois points séparent les deux adversaires. La suite du championnat s’annonce donc très serrée. Quant à leurs poursuivants, déjà distancés dans la course au titre, notamment Showgun Gopee (3e, 14pts) du PJSC, ils devront ramer sans relâche s’ils veulent revenir dans la partie.