Les choses sérieuses débutent. Hier au Grand Bay Yacht Club (GBYC), la Mauritius Yachting Association (MYA), à travers son président, Florian Bétuel, a donné le coup d’envoi de la 5e édition de la Coupe de l’océan Indien.
Cette compétition réunit cette année la Réunion, les Seychelles et Maurice, et a pour toile de fond les 10e Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI), qui se tiendront à Maurice en 2019. Cela étant dit, les trois pays profiteront de cet événement pour se jauger. Ils sont, au total, 13 Réunionnais, 25 Seychellois et 45 Mauriciens toutes catégories confondues à prendre part à ce championnat régional de voile organisé pour la deuxième fois en nos terres.
C’est avec fierté qu’Eric Koenig, président du GBYC, met le club à la disposition de la MYA. « Le Grand Bay Yacht Club est heureux d’accueillir ces jeux. Nous avons une longue tradition dans le passé avec les Jeux des îles et nous sommes très fières d’accueillir la cinquième édition de la Coupe de l’océan Indien. Je souhaite aux participants une très bonne semaine. Comme l’a dit Pierre de Coubertin, l’importance est de participer, alors bon vent et bonne régate », souhaite-t-il aux 83 participants.
Pour Florian Bétuel ce rendez-vous a son lot d’importance. « Cette compétition est une préparation dans le cadre de Jeux des îles. Elle permettra de jauger le niveau de préparation des différents pays. Je remercie le ministère de la Jeunesse et des Sports et son ministre, Stephan Toussaint, pour le soutien qu’ils amènent dans notre projet de professionnalisation de la voile », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Aujourd’hui le ministère débourse énormément de moyens pour nous permettre d’atteindre nos objectifs et ensuite faire de la voile une discipline phare à Maurice. Je voudrais également remercier nos sponsors qui soutiennent notre politique et qui nous accompagnent ». Le président de la MYA émet également le souhait que la compétition se déroule dans un esprit fair-play.