Fabrice Leclézio a été le Mauricien qui a réalisé la meilleure performance hier en planche à voile. En effet, il a pris la 3e place dans la première régate avant de remporter la deuxième avec brio. Dans les autres épreuves, l’équipe de Maurice est toujours à la recherche de ses marques sur ce plan d’eau d’Eden Island.
Les compétitions de voile ont débuté hier après-midi sur le plan d’eau d’Anse Tec Tec au large d’Eden Island, qui se trouve à quelque trois kilomètres de la capitale Victoria. Les conditions étaient idéales pour la tenue de cette compétition avec un beau soleil et une température oscillant entre 30 et 32°C, contrairement au mauvais temps qui a sévi à Mahé vendredi. Du reste, les organisateurs ont été forcés d’annuler les sessions d’entraînement comme prévu initialement selon le programme officiel.
C’est dire que les compétiteurs, surtout ceux venus des pays étrangers, ont dû faire leurs premiers parcours sans aucun entraînement. Handicap supplémentaire pour les concurrents mauriciens dans la mesure où les parcours en laser ou en planche à voile ont été placés en mer sans récifs alors que leurs entraînements avaient surtout eu lieu dans le lagon à Maurice.
Au total, six jours de régate sont inscrits au programme du samedi 6 au vendredi 12 août avec un jour de repos le 9 août. Deux courses dans chaque catégorie sont ainsi programmées.
Les représentants mauriciens dans chaque catégorie de compétition :
Laser Standard :
Robert Rault, Michel Hosseny et Jordan Lafleur
Laser Radial (Hommes) :
Denis Pierre, Bruno Nadal et Christopher Bon
Laser Radial (Dames) :
Valérie Gérard, Anaïs Adam et Cécile Mayer
Planche à Voile :
Fabrice Leclézio, Frédérick Desvaux de Marigny et Fabrice Ramet
_____________________________________________________________
Déclarations
Fabrice Leclézio (véliplanchiste) : « Chacun aura sa chance de briller »
« On a un joli plan d’eau, de gros clapots, un vent régulier et un bon parcours. Les Seychellois sont très sympathiques et il y a une très bonne ambiance. De toute façon, il règne toujours une bonne ambiance dans le monde de la planche à voile. En ce qui concerne la compétition, on a toujours besoin d’une période d’adaptation. Chaque jour, il y a de nouvelles conditions et chacun aura sa chance de briller »
Mike Lafleur (entraîneur national) : « Je suis confiant »
« Au cours de cette première journée de compétition, chaque équipe a montré ses forces et ses faiblesses. Maurice a bien fait en planche à voile et je suis confiant que les prochains jours seront meilleurs. »
Valérie Gérard (Laser Radial – dames) : « Je vais me battre ! »
« Je suis très fatiguée. Mais demain (Ndlr : aujourd’hui) et les jours d’après, je vais me battre. Je dois toutefois dire que les deux Seychelloises et la Réunionnaise sont intouchables pour le moment. »
Anaïs Adam (Laser Radial — dames) : « Une journée très difficile »
« Ce fut une journée très difficile. Ce ne sont pas les conditions auxquelles on est habitués. Les régates sont trop longues et il y a trop de vagues. On espère que ces conditions vont changer dans les jours qui viennent. »