Décidément, ce sont les Dallons qui font la loi sur le plan d’eau d’Anse Tec Tec, au large d’Eden Island à Mahé, dans toutes les régates. Ce dimanche, les Mauriciens et les Réunionnais ont tenté de se défendre devant cette domination seychelloise au cours des 3e et 4e régates inscrites au programme. Les Mauriciens ont fait mieux que se défendre, surtout en planche à voile.
Les conditions, il faut le dire, favorisaient les locaux avec de gros clapots sous un vent de 24 noeuds. Les Dallons étaient à la fête tant ils maîtrisaient ces conditions taillées pour les costauds. Comme c’était le cas hier, le Mauricien Fabrice Leclézio a encore une fois montré son talent sur la planche en se classant 3e sur les deux manches. Au classement général provisoire après les quatre premières manches, Leclézio est deuxième derrière le Seychellois Bertrand Lablache.
En Laser Standard, autre satisfaction pour le Club Maurice avec le Mauricien Robert Rault qui s’est pointé deuxième après quatre régates. C’est le Seychellois Alan Julie qui le précède à la première place. En Laser Radial hommes, les Mauriciens occupent les dernières places alors que Roy Govinden des Seychelles semble imbattable sur les quatre premières manches qu’il a toutes remportées.
Chez les dames, en Laser Radial, Anaïs Adam pointe à la quatrième place derrière deux Seychelloises et la Réunionnaise Solenn Brain qui domine nettement cette catégorie. Elle a remporté les quatre régates disputées à ce jour.
« Ce sont les poids lourds qui imposent leur loi par un temps de gros vents comme hier et aujourd’hui. On espère que ce vent va baisser dans les prochains jours pour nous permettre de mieux faire. Mais, déjà, on a de très bons résultats avec Fabrice, Robert et Anaïs. Le moral est non, aucun blessé n’est à signaler jusqu’à maintenant heureusement et je peux dire que tout est encore jouable », nous a déclaré Mike Lafleur, coach national mauricien.