Les conditions climatiques ayant été défavorables hier, les barreurs et véliplanchistes mauriciens n’ont pu effectuer leurs régates d’entraînement sur le plan d’eau d’Eden Island. Ce que regrette l’entraîneur national, Mike Lafleur. « C’est dommage que nous n’ayons pas pu avoir nos régates d’entraînement à la veille du début de la compétition. Les conditions météo étaient mauvaises et le manque de visibilité a rendu les choses difficiles », indiquait-il hier soir.
Mais malgré tout, la sélection mauricienne reste motivée, dira notre interlocuteur. « Les barreurs et véliplanchistes restent motivés à bloc. Les réglages nécessaires ont été faits et ils donneront le meilleur d’eux-mêmes », ajoute Mike Lafleur.
L’entraîneur national est toutefois pleinement conscient que la tâche de ses protégés ne sera guère aisée, surtout face aux Seychellois qui évolueront à domicile. « Nous savons pertinemment bien que nos adversaires sont eux aussi bien préparés. » Mike Lafleur espère aussi que la compétition sera arbitrée par un comité international. « Nous espérons surtout avoir un commissaire de course international », lance-t-il. 
Notons que la compétition de voile débutera aujourd’hui à partir de 13h30 sur le plan d’eau d’Eden Island. Le briefing aura lieu auparavant, soit à 10h.