La quatrième journée de régates hier sur le plan d’eau aux larges d’Eden Island à Mahé a été surtout marquée par une absence de vent qui a même occasionné l’annulation de la deuxième régate prévue dans la catégorie de la planche à voile. Cette journée d’hier a été également dominée par une réclamation officielle, logée par la sélection des Seychelles sur une question portant sur la variabilité du vent, réclamation portée contre le Race Committee, instance de décision de ces épreuves.
Les Mauriciens se sont bien comportés durant cette journée calme sur la mer avec la victoire de Frédérick Desvaux de Marigny dans la seule régate de planche à voile qui a été disputée lors de la journée d’hier, alors que ses compatriotes Fabrice Leclézio et Fabrice Ramet ont pris les troisièmes et quatrièmes places respectivement.
Frédérick Desvaux de Marigny est d’ailleurs très satisfait de sa journée. « J’ai enfin pu réaliser une bonne performance aujourd’hui (ndlr : hier) car le vent n’était pas aussi violent que durant les trois premières journées de compétition. C’est malheureux que je n’ai pas pu m’entraîner correctement avant ces Jeux. Toutefois, je garde espoir de pouvoir bien faire dans les quatre régates qu’il nous reste à disputer. Cela me donnera un espoir de me rapprocher du podium, pourquoi pas ? »
Belle prestation aussi des Mauriciens en Laser Standard car ils se classent parmi les premiers dans les deux régates. Dans la première course, Robert Rault a pris la troisième place alors que dans la deuxième régate Michel Hosseny allait remporter l’épreuve devant le très régulier Robert Rault. Au classement, Rault se place à nouveau sur le podium alors que le Seychellois Alan Julie semble bien parti pour remporter l’or.
En Laser Radial, le Seychellois Roy Govinden s’envole vers la médaille d’or, sauf imprévu.
Du côté des dames, là également, une seule concurrente domine les régates en Laser Radial de la tête et des épaules depuis le début de la compétition. Solenn Brain est simplement trop forte pour les autres concurrentes. La Mauricienne Anaïs Adam fait mieux que de se défendre et la lutte pour une place au podium est encore ouverte.
Après la journée d’hier, Mike Lafleur, le coach de la sélection mauricienne, nous fait une courte déclaration : « Je suis heureux pour Frédérick. Il a joué de beaucoup de malchance depuis le début des compétitions et aujourd’hui il a été récompensé pour ses efforts. Je dois aussi saluer les bonnes performances de Michel Hosseny et de Robert Rault. »