La CID de Trou-aux-Biches a arrêté un policier de 25 ans, Narainsamy Goinsamy Arasen, qui a commis un vol avec violence sur sa voisine. Ce constable, qui compte six ans dans la force policière, portait hier matin une cagoule quand il s’est rendu chez sa voisine de 57 ans, rue Prince des Galles, Triolet, en vue de cambrioler son commerce.

La victime nettoyait sa cour quand le policier l’a attrapée par-derrière avant de placer un couteau sous son cou. Le jeune homme l’a alors traînée dans sa boutique, qui se situe à côté de sa maison. « Si to kriye mo koup twa », lui a lancé Arasen Narainsamy. Comme la quinquagénaire craignait pour sa vie, elle s’est laissée faire. Elle a alors ouvert deux placards de son commerce qui contenaient de l’argent. Le policier a ainsi fait main basse sur des billets valant Rs 70 000 de même que sur de la monnaie se trouvant dans la caisse. Le préjudice s’élève à Rs 74 000.

Le policier a pris l’argent et s’est mis à courir. La victime a alors crié pour alerter le voisinage. Son beau-frère a tenté d’attraper le malfrat mais celui-ci a réussi à s’échapper. Toutefois, sa tentative n’a pas été vaine puisqu’il a pu démasquer le voleur. Ayant eu confirmation qu’il s’agissait du constable, il a immédiatement alerté la police. Entre-temps, la quinquagénaire, qui a subi des blessures, a été emmenée à la mediclinic de Triolet.

Très vite, l’équipe du sergent Ramdhany de la CID de Trou-aux-Biches s’est rendue au domicile du policier, qui, dans un premier temps, a nié être l’auteur de ce vol. Soumis à un interrogatoire serré, il a fini par craquer. « Pa kone ki pas dan mo latet sa ler-la », a-t-il dit aux enquêteurs. Il a conduit ses collègues sur un terrain abandonné de la localité, où il avait caché un couteau de 24 cm, qui a été saisi pour des besoins d’enquête.

La police a également perquisitionné la maison d’Arasen Narainsamy, où une somme de Rs 3 150 a été découverte sous un canapé. Il n’a rien dit sur le reste de l’argent volé. Le suspect a été traduit hier au tribunal de Pamplemousses, où une accusation provisoire de “larceny armed with offensive weapon whilst being masked” a été retenue contre lui. Il demeure en détention préventive jusqu’au 13 mars.