Prabhujee Prakash Meetoo, qui frôle la quarantaine d’années, s’est vu infliger douze ans de prison hier par la magistrate Kesnaytee Bissoonauth siégeant en cour criminelle intermédiaire. Il était poursuivi pour vol à main armée, et d’autres délits, notamment possession d’une arme à feu avec intention de mettre en danger la vie d’autrui (trois ans de prison), séquestration (deux ans) et possession de munitions (dix mois d’emprisonnement). Tous ces termes de prison seront purgés en même temps. En outre, la magistrate lui a également imposé une amende de Rs 20 000.
Chef d’une bande organisée, Meetoo avait trois complices, nommément Franky Joey Paupiaah, 18 ans, Suraj Koylaun, 40 ans, et Mahendranath Hauroo, alias Punk. Tous les trois ont écopé de deux ans de prison pour séquestration. Ils ont écopé chacun de trois ans de prison pour vol en groupe. Punk a de plus écopé de Rs 20 000 d’amende pour avoir conduit un véhicule qui lui était interdit d’après le permis qu’il détient.
Selon ce qui a été dit en cour, le vol organisé s’est déroulé avec des circonstances aggravantes. La bande à Meetoo a intercepté un fourgon, à bord duquel il y avait un chargement de bijoux. Cela s’était passé en janvier 2012 et la précieuse cargaison venait de débarquer à l’aéroport et allait être transportée pour être débarquée à Goodlands, selon l’itinéraire arrêté par les importateurs. La valeur de la cargaison était de l’ordre de Rs 36 millions, selon les estimations.
L’itinéraire du véhicule avait été communiqué à la bande de malfrats par un certain Thakoorduth Shamlaul, un opérateur affecté à PATS Airport. Ce dernier ainsi qu’un autre homme mêlé à cette affaire, Radha Russick, ont bénéficié d’une motion d’arrêt de procédure au cours du procès.
L’affaire s’est déroulée de la manière suivante. Meetoo et compagnie ont, en cours de route, crevé un pneu du fourgon qui transportait les bijoux. Meetoo a pris son fusil de calibre 270 pour tirer sur l’un des pneus. Le véhicule ayant été contraint de s’arrêter, il a menacé le chauffeur. Les quatre hommes l’ont séquestré, et Meetoo et Punk se sont relayés au volant du fourgon, à bord duquel il y avait des boîtes contenant 40 kg de bijoux en or et 120 kg en argent. Selon ce qu’a dit la police en cour, des bijoux d’une valeur de Rs 570 000 n’ont pu être récupérés.
Les quatre accusés ont plaidé coupable et ont présenté des excuses à la cour. Hormis Meetoo, les accusés avaient avant ce vol un casier judiciaire verge. La magistrate a fait remarquer que ces trois accusés se sont laissés influencer par Meetoo dans le but d’obtenir de l’argent facile.