Trois employés de Padco Ltd, opérant sur un site de construction à Balaclava, avaient été accusés de vols de câbles électriques d’une valeur de Rs 4 000. La magistrate Yashumatee Gopaul, siégeant en cour de Pamplemousses, a jugé coupable deux des trois accusés, jugeant qu’il n’y avait aucune preuve contre le troisième.
Les trois accusés avaient plaidés non coupable aux charges retenues contre eux. Le témoin oculaire dans cette affaire a été appelé à la barre pour raconter les faits. Le vol se serait produit le 4 mai 2011, alors qu’il travaillait comme gardien de sécurité à la porte d’entrée d’un site de construction à Balaclava. Le témoin, un dénommé Pillay, a déclaré que tous les travailleurs qui quittent le site de construction doivent passer devant la porte d’entrée pour être fouillés et signer un registre. M. Pillay explique avoir vu vers les 15 h, trois hommes quittant le site sans passer par la porte d’entrée vu que le site n’était pas barricadé. Deux des hommes auraient lancé quatre câbles électriques sur l’herbe. Le témoin les aurait alors questionnés sur la provenance de ces câbles électriques et ces derniers ont répondu qu’ils ne leur appartenaient pas, pour ensuite quitter les lieux dans un van, laissant les câbles derrière eux. Les trois accusés, appelés tour à tour au box, ont répondu qu’ils avaient terminé leur travail dans l’après-midi ce jour là, et qu’ils attendaient sous un arbre qu’un van vienne les prendre. La magistrate Gopaul a pris en considération le fait que le témoin oculaire a donné une description claire des faits en affirmant qu’il a vu trois hommes quitter le site sans passer par la porte d’entrée, et qu’ils auraient lancé les câbles électriques en le voyant arriver. Cependant, le témoin n’a pu identifier que deux des trois accusés, ce qui fait que l’un d’entre eux a vu sa charge rayée alors que les deux autres ont été trouvés coupables de vol.