La Senior Magistrate Renuka Devi Dabee, vice-présidente de l’instance criminelle de la cour intermédiaire, a trouvé Rashid Emamdee coupable du vol des clefs de voiture du magistrat Mahesh Beeharry. Le vol se serait produit lors de l’incident avec un revolver à Rue La Chaussée en 2010. Sa sentence ce matin a été une caution de bonne conduite de Rs 10 000.
Ce matin, la magistrate Renuka Devi Dabee, vice-présidente de l’instance criminelle de la cour intermédiaire, a accordé une caution de bonne conduite à Rashid Emamdee. Il devra payer Rs 10 000 de caution et avoir une bonne conduite durant trois ans sinon il aura à purger trois mois de prison. L’accusé avait un casier judiciaire vierge avant cette condamnation et avait plaidé non-coupable.
Rashid Emamdee, employé de la municipalité de Port-Louis, avait été propulsé dans l’actualité en décembre 2010 suite à une altercation avec le magistrat Mahesh Beeharry qui siégeait alors à la Cour de district des basses Plaines-Wilhems à Rose-Hill. Il a retenu les services de Me Jacques Panglose et l’accusation était représentée par le State Counsel Me Akil Ramdaheen.
Vendredi, la Senior Magistrate Renuka Devi Dabee a rendu son jugement trouvant l’accusé coupable de la charge de vol. Le magistrat Beeharry avait porté plainte suite aux accusations de l’employé de mairie. Selon lui, son accusateur aurait pris les clefs de sa voiture durant leur dispute. Une foule s’était amassée regardant les deux hommes se donner en spectacle. Lors des travaux le magistrat Mahesh Beeharry est venu témoigner contre Rashid Emamdee.
Ce dernier avait avancé que le magistrat avait pointé son arme à feu sur lui pour une histoire de parking près du Ruisseau du Pouce rue Révérend Lebrun, à côté du Jardin de la Compagnie. Certains témoins ont soutenu avoir vu l’incident mais après plusieurs séances, l’accusé représenté par le Senior Counsel Me Sanjay Buckhory ainsi que Mes Akil Bissessur et Oberoi Dawoodarry, a été acquitté par les magistrats Véronique Kwok Yin Siong Yen (présidente de la division criminelle de la Cour intermédiaire), Kesnaytee Bissoonauth et Azam Neerooa.
Me Sanjay Bhuckory (SC) avait relevé plusieurs « irrégularités » dans le statement d’Emamdee. Le témoignage de ce dernier en Cour ne coïncidait pas avec plusieurs éléments de sa déposition. Mahesh Beeharry était inculpé de « using a firearm to intimidate » sous les articles 37 et 47 de la Firearm Act.