Arrêté par la Criminal Investigation Division (CID) de Moka dans le sillage de l’enquête sur le vol d’un coffre contenant de l’argent, d’un magasin à St-Pierre, le suspect Naser Latulippe (41 ans) a finalement avoué son forfait hier. Il a conduit les policiers vers une digue, à Dagotière, où il dit s’être débarrassé du coffre dans l’eau.
Naser Latulippe a déclaré aux hommes de l’inspecteur Cowlessur avoir dépensé les Rs 850 se trouvant à l’intérieur du coffre. Or, la plainte logée par une credit clerk dimanche faisait état d’une somme de Rs 229 150 dans le coffre. Les enquêteurs estiment que le quadragénaire ne dit pas toute la vérité. Étant un gros joueur, il aurait, selon les limiers, flambé une bonne partie de l’argent dans une maison de jeu de la région. D’ailleurs, la police compte visionner les enregistrements des caméras de surveillance sur place pour déterminer à quelle heure Naser Latulippe a quitté les lieux, et s’il est revenu plus tard après avoir commis son forfait.
Le quadragénaire a expliqué que, samedi soir, il a perdu de l’argent au jeu et l’idée lui est venue de cambrioler le magasin d’électroménager à St-Pierre. Il s’est rendu chez un voisin pour emprunter une voiture et s’est dirigé vers le lieu du vol. Aussitôt le coffre en sa possession, il s’est rendu à Dagotière pour l’ouvrir avec des outils. La police estime qu’il aurait agi avec la complicité d’un autre individu, vu que le coffre est assez lourd, pouvant être difficilement transporté par une seule personne. Naser Latulippe est, toutefois, resté muet sur cet aspect de l’enquête.
La CID de Moka a interpellé un autre suspect qui a été relâché après son interrogatoire. Les enquêteurs ont visionné les images des caméras de surveillance des commerces à proximité pour déterminer l’identité du deuxième malfrat.