Le ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, est rentré au pays ce matin après avoir participé au vol inaugural d’Air Mauritius à destination de Chengdu, une ville en Chine. Il a décrit l’importance de ce vol qui intervient au moment de la basse saison touristique à Maurice, soit en juillet et août. « Ce vol nous permettra d’avoir une clientèle touristique qui passe moins de temps à la plage », a-t-il déclaré. Les premiers vols de cette nouvelle desserte sont déjà bien remplis et sont subventionnés par les autorités municipales de Chengdu, qui désirent se rapprocher de Maurice. Xavier-Luc Duval s’est dit confiant qu’après une année d’opération un deuxième vol pourrait être introduit à condition que l’effort de marketing nécessaire soit effectué. Il a aussi constaté que le gouvernement régional de Sichuan a manifesté un vif intérêt pour développer des relations bilatérales avec Maurice.
Xavier-Luc Duval observe que Chengdu est une des villes les plus prospères de Chine et dispose du 4e plus grand aéroport de Chine avec 42 millions de personnes qui y transitent chaque année. Chengdu est également connue pour ses pandas, que la délégation mauricienne a eu l’occasion de voir.
Pour les Mauriciens et commerçants qui fréquentent régulièrement la Chine, Chengdu est une ville compétitive et est légèrement plus proche de Maurice avec un vol de 10 heures seulement, contre 12 heures et 30 minutes à Beijing et 11 heures et 25 minutes vers Shanghai. De plus, cette ligne est desservie par un A340 avec davantage d’espace pour le transport du cargo.
Le ministre du Tourisme a eu l’occasion durant sa visite de s’entretenir avec les autorités de la province de Sichuan, dont son gouverneur. Il a aussi visité des technopoles et apprécié leur haute technologie.