Les finales des Masters 2011 du comité régional de volley-ball ont été disputées dimanche dernier au gymnase Malabar dans une ambiance électrique. C’est Champs qui s’est imposé face à Oranges chez les filles, alors que Montagne Goyave en a fait de même chez les garçons en prenant le meilleur du Centre régional de formation. Ces deux équipes réalisent, par la même le triplé, après avoir remporté la Coupe de l’Indépendance et le championnat. A la clé, elles décrochent également le titre de champion de Rodrigues, titre acquis à l’issue des performances réalisées en championnat et dans les Masters.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la formation de Montagne Goyaves n’a fait que confirmer ses progrès durant ces dernières années. En effet, après avoir terminé deuxième du championnat et remporté les Masters 2010, cette équipe a fait mieux cette année en décrochant d’abord la Coupe de l’Indépendance, puis le championnat et récemment les Masters. De plus, cette équipe a bouclé sa campagne sur un sans-faute avec une victoire de trois sets à deux (17-25, 25-20, 25-16, 19-25 et 15-12) aux dépens du Centre régional de formation, dimanche dernier.
Selon le président du comité régional, Rodney Castel, cette rencontre a été, comme prévue, très disputée et ce, du début à la fin, comme c’était le cas en championnat où Montagne Goyaves s’était imposé sur le même score. Il pense même que la victoire aurait pu aller aux jeunes du centre s’ils n’avaient pas commis des erreurs de jeunesse. Car ce sont eux qui avaient pris le match à leur compte en gagnant confortablement le premier set. « Mais par la suite, ils ont baissé pied, permettant à Montagne Goyave de prendre le jeu à son compte pour remporter les deux autres sets », a indiqué Rodney Castel.
Toutefois, les jeunes sont bien revenus à deux partout, mais ont craqué lors du tie-break. « Le tie-break n’est jamais facile à jouer et je peux dire que l’expérience des joueurs de Montagne Goyave a fait la différence », a ajouté Rodney Castel. Grâce à ce nouveau succès, Montagne Goyave s’offre son tout premier titre de champion de Rodrigues, succédant ainsi à l’Union Sportive de Port Mathurin, cinquième dans le dernier championnat et ce, après avoir perdu certains de ses joueurs.
Chez les filles, la palme est revenue à Champs, facile vainqueur de Oranges par trois sets à zéro (25-15, 25-10 et 25-20). Un nouveau triplé après celui de l’année dernière, mais aussi un troisième titre de champion de Rodrigues. A noter qu’en 2006 et 2007 également, Champs avait été champion de Rodrigues féminin. Face à son voisin – les villages de Champs et d’Oranges côte à côte .Dimanche, les joueurs de Champs ont fait preuve de plus de maîtrise dans le jeu pour remporter haut la main ces Masters;
Selon Rodney Castel, Oranges n’a pas été à la hauteur de l’événement et n’a jamais été en mesure de mettre en danger l’équipe de Champs. « De plus, la capitaine de l’équipe d’Oranges, Linda Spéville, était dans un jour sans. Il faut aussi rappeler que la pluie avait sérieusement perturbé la préparation des deux équipes la semaine précédant cette finale. Il n’empêche que, comme je l’ai dit la semaine dernière, Champs a fait la différence grâce à son jeu d’ensemble », a conclu le président du comité régional.
A noter que samedi dernier, Nouvelle Découverte a battu Mangues en féminin par trois sets à un (14-25, 25-22, 25-15 et 25-22) pour terminer troisième du tournoi. Idem pour Roche Bon Dieu qui a disposé de Palissade par trois sets à zéro (25-16, 25-22 et 25-23). Soulignons que ces Masters ont réuni les quatre premiers clubs du championnat.