Azur SC se rapproche de plus en plus d’un nouveau titre dans le championnat féminin de volley-ball. Cette formation a franchi un nouvel obstacle, jeudi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, en prenant le meilleur des Tranquebar Black Rangers en trois sets remportés sur le score identique de 25-21. En masculin, le Club Sportif de Pamplemousses a de nouveau crevé l’écran en disposant cette fois des Trou aux Biches Sharks. Un succès obtenu en quatre sets (25-17, 23-25, 25-22 et 25-22) en 101 minutes.
Le plus difficile a-t-il été accompli pour Azur SC ? Après avoir repoussé avec brio le challenge des autres grosses cylindrées de ce championnat, Nathalie Letendrie et ses coéquipières devraient désormais filer tout droit vers une nouvelle consécration, après celle acquise en 2012, succédant ainsi au Curepipe Starlight.
« J’estime que c’est quasiment dans la poche. D’ailleurs, les joueuses ont évolué sans pression aucune face aux Tranquebar Black Rangers. Elles font montre de plus de métier et savent mieux gérer la pression », avance Guito Lepoigneur, qui avait retrouvé son rôle d’entraîneur à l’amorce de cette compétition.
Ce dernier avait fait confiance à Nathalie Letendrie, Stéphanie Duval, Jannick Louis, Lucy Latour, Angélique Ramdoss et Priscilla Kelly. Joanne Latour avait été sollicitée en cours de rencontre, tandis que la libero Rachel Christine, de retour des Jeux d’Afrique le même jour, n’avait pu rejoindre son équipe à temps.
Une victoire aux dépens de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill demain sera à coup sûr synonyme de sacre. Et ce, du fait que les autres adversaires, à savoir le Quatre Bornes VBC, La Tour Koenig SC, le Club Sportif de Mahébourg, Roches Brunes Azurra et les Trou aux Biches Sharks, ne devraient pas causer de soucis aux Azuréennes.
Quant aux Tranquebar Black Rangers, elles devront se battre pour terminer sur la troisième marche du podium. Reste qu’une autre formation demeure encore invaincue dans ce championnat. Il s’agit de La Tour Koenig SC, qui a décroché un troisième succès en disposant des Sharks en trois sets.
Toutefois, La Tour Koenig n’a trouvé que des proies faciles sur sa route jusqu’ici et aura à se surpasser face à des blocs d’un autre calibre, ntamment le Goodlands Youngstars SC demain soir. À noter également la deuxième victoire du Buswell VBC en trois sets. Et ce, aux dépens d’une équipe de Roches Brunes Azurra qui continue de manger son pain noir.
Chez les hommes, le Club Sportif de Pamplemousses continue de bousculer la hiérarchie sans coup férir. Les néopromus ont démontré que leur succès face au Quatre Bornes VBC n’était pas qu’un simple coup d’éclat. Cette fois, ils ont disposé des Trou aux Biches Sharks, parmi les favoris au titre et qui évoluaient pourtant au complet avec le retour de Gilbert Alfred.
La bande à Sanjeev Jundoosing, désormais transcendée, aura un autre défi à relever jeudi face au Port Louis Red Star, alors que l’équipe de Trou aux Biches devra absolument retrouver ses esprits. D’autant que sa prochaine sortie ne s’annonce guère de tout repos face au Faucon Flacq Camp Ithier VBC vendredi.
Cette formation de Camp Ithier s’est de son côté relancée, après sa défaite face au Curepipe Starlight, en venant à bout du Quatre Bornes VBC. Après avoir concédé la première manche, Ashwin Ramkalawon et ses camarades devaient renverser la tendance, maintenant ainsi leurs prétentions dans la course au titre.
Le Port Louis Red Star demeure également aux aguets avec un troisième succès en autant de sorties. Cette fois, l’équipe de la capitale a pris la mesure de l’AS Baie du Cap en quatre sets pour demeurer invaincue, au même titre que le Curepipe Starlight.