Invaincu depuis le début de cette saison, Azur SC a subi un premier revers, hier après-midi au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Une défaite concédée face à son principal challenger dans le cadre des play-offs de volley-ball féminin et qui pourrait avoir des conséquences pour la suite de la compétition. Du côté masculin, la bonne opération a été réalisée par le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, tenant du titre. Si cette dernière formation a disposé du vice-champion en exercice, à savoir le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC, les Trou-aux-Biches Sharks ont chuté à la surprise générale face au Curepipe Starlight, alors que le Quatre Bornes VBC a concédé deux sets lors de son duel face au Port Louis Red Star.
Champion en exercice, Azur SC a chuté lors de ce premier sommet des play-offs. Cette formation n’a jamais pu faire valoir ce visage conquérant qui lui avait permis de tout écraser sur son passage jusque-là. « Nous avons réalisé une mauvaise prestation dans tous les compartiments du jeu, notamment aux contres. Peut-être que mes joueuses n’ont pas réellement récupéré de la sortie de dimanche dernier face aux Seychelles », explique l’entraîneur Guito Lepoigneur.
Récupérant d’une blessure à la cheville, Lucy Latour n’a été utilisée qu’à partir du troisième set. Cela n’a pas été suffisant pour renverser la vapeur. De ce fait, Nathalie Létendrie et ses camarades n’ont plus droit à l’erreur si elles veulent aspirer à conserver leur titre. Dès demain soir, la victoire sera impérative face à un autre prétendant à la consécration que sont les Tranquebar Black Rangers.
Fort de ce succès largement mérité, le Curepipe Starlight se trouve désormais en position de force, avec déjà deux victoires en autant de sorties. Hier, Maïta Cousin, Prisca Seerungen, Vanessa Chellumben, Angélique Ramdoss, Heidy Bauda et Felicia Julie, bien qu’accrochées jusqu’à 21-21 lors de la manche initiale et 18-18 lors du set suivant, ont su se démarquer au moment opportun.
Ce soir, les Curepipiennes tenteront de maintenir leur marche triomphale en affrontant les Malherbes Wanderers, soit un bloc déjà pratiquement hors de la course aux lauriers, suite à sa défaite face au Quatre Bornes VBC, en trois sets vendredi dernier. Les Quatre-Bornaises se sont ainsi relancées et tenteront de confirmer face à l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill mercredi. Cette équipe des villes soeurs a concédé une nouvelle défaite face aux Tranquebar Black Rangers. Et ce, malgré le fait d’avoir soutenu la comparaison lors de la deuxième manche.
Du côté masculin, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC semble déjà vouloir prendre ses distances. Le duel au sommet face au Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC a tourné à son avantage et son entraîneur Dharmendra Gundowry envisage la suite des événements avec un certain optimisme. « C’était un match crucial et il n’était pas question de sous-estimer notre adversaire. Les joueurs ont évolué à la hauteur de nos espérances et j’aurais une mention spéciale pour notre passeur Ashwin Ramkalawon, qui a démontré son vrai visage. Si chacun continue à apporter ainsi sa contribution, nous pourrons viser encore plus loin. »
Si l’équipe de l’Est partira avec la faveur des pronostics face au Curepipe Starlight ce soir, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC devra vite remettre l’ouvrage sur le métier demain face au Quatre Bornes VBC. Une autre rencontre au cours de laquelle l’erreur ne sera pas permise.
Qui plus est, l’équipe de la ville des fleurs a joué avec le feu samedi dernier. Trop confiante dans ses possibilités, elle a laissé quelques plumes face au Port Louis Red Star qui menait d’ailleurs par deux sets à un. À partir de là, le Quatre Bornes VBC reprenait ses esprits, mais ce point perdu pourrait peser lourd dans la balance au décompte final. Quant aux Trou-aux-Biches Sharks, diminués par l’absence du passeur Stéphane Toussaint, ils n’ont pu contrecarrer les intentions du Curepipe Starlight. Serait-ce le rachat face au Port Louis Red Star mercredi ?