« Azur SC n’a pas encore dit son dernier mot. Certains ont voulu nous enterrer trop vite », s’exclame Guito Lepoigneur, entraîneur de la formation tenante du titre dans le championnat féminin de volley-ball. Condamnées à vaincre afin de maintenir leurs chances dans la course au titre et à la qualification pour la Coupe des clubs champions de la zone 7, Nathalie Létendrie et ses camarades ont été exactes au rendez-vous.
Face au Curepipe Starlight, qui surfait sur la vague du succès depuis l’amorce des play-offs et qu pouvait prendre une option des plus fermes sur un premier titre en cas de victoire, Azur SC a fait la différence en 97 minutes sur le score de 25-15, 25-19, 22-25 et 25-17. À l’issue de cette rencontre disputée hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, tout est relancé dans ce sprint final.
Certes, le Curepipe Starlight, qui n’a concédé qu’un revers, possède encore toutes les cartes en main. Une victoire aux dépens des Tranquebar Black Rangers samedi prochain sera synonyme de consécration. Toutefois, cette dernière formation ne compte pas lâcher prise. En cas de succès face à Azur SC demain, elle se retrouvera alors sur le même pied d’égalité que la formation curepipienne. De ce fait, la rencontre de samedi prendra des allures de vraie finale. Avec pour conséquence que les Azuréennes seront alors hors-course.
Toujours est-il qu’Azur SC, dominé en quatre sets par le CSSC au cours de la manche-aller, s’est offert une douce revanche hier soir. Et ce, dans une ambiance électrique créée par des supporters sénégalais et français. D’ailleurs, l’équipe curepipienne, représentée d’entrée de jeu par Maïta Cousin, Angélique Ramdoss, Vanessa Chellumben, Chow Fee Cheung, Heidy Bauda et Felicia Julie, de même que Prisca Seerungen comme libero, allait littéralement être prise à la gorge. Vite distancées (4-14), elles allaient subir la loi d’une équipe adverse qui s’en donnait à coeur joie. Tout semblait alors réussir à une équipe d’Azur composée de Nathalie Létendrie, Caroline Lepoigneur, Estelle Chan, Salveena Larché, Lucy et Joanita Latour, et de Rachel Christine comme libero.
Après ce premier set vite expédié, une réaction d’orgueil était attendue du Curepipe Starlight, qui sollicitait alors Valentine Paul. Certes, cette deuxième manche était beaucoup plus équilibrée, avec des Curepipiennes qui ne concédaient que deux points de retard (13-15). Mais voilà, Azur SC reprenait ses distances à 19-14 pour s’imposer avec six points d’avance. Nouveau départ en force de cette formation au set suivant (3-0). Cette fois, le CSSC se montrait plus efficace pour prendre un premier avantage à 16-15 et se détacher par la suite. Le duel gagnait alors en intensité du fait qu’Azur voulait conclure au plus vite et son adversaire qui se battait corps et âme pour forcer le tie-break. Les deux forces en présence étaient ainsi à égalité à 12-12, avant que les championnes en exercice ne se mettent graduellement hors d’atteinte.
Un succès qui ravit Guito Lepoigneur. « Nous essaierons de terminer cette compétition en beauté. Face aux Tranquebar Black Rangers demain, nous devrons faire montre de la même motivation et du même état d’esprit. »
Par contre, Prisca Seerungen, responsable du Curepipe Starlight, analyse ce premier revers en ces termes : « Nous nous sommes beaucoup trop mis la pression et les joueuses évoluaient avec cette peur de gagner. De plus, nous n’avons pu imposer notre jeu, avec des services qui n’ont pas fonctionné et des contres pas vraiment performants. De ce fait, nous n’avons évolué qu’à 50 % de nos possibilités. » Toutefois, elle s’attend à des lendemains meilleurs. « Je crois dans mes joueuses. Nous avons appris de cette défaite qui nous permettra de rebondir. » Le rachat est programmé ce soir face aux Malherbes Wanderers.
Quant à la rencontre masculine prévue entre le Faucon Flacq Camp Ithier VBC et le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC, elle ne s’est pas tenue. Et ce, suite au forfait de cette dernière formation qui ne s’était présentée qu’avec six joueurs, dont un libero (voir hors-texte). L’équipe de Camp Ithier sera cette fois sur le gril ce soir face au Curepipe Starlight.
Les résultats
Féminin

Azur SC 3 Curepipe Starlight 1 (25-15, 25-19, 22-25 et 25-17)
Ce soir (18h30) : Curepipe Starlight/Malherbes Wanderers
Masculin
Faucon Flacq Camp Ithier VBC b. Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC par forfait
Ce soir (19h30) : Faucon Flacq Camp Ithier VBC/Curepipe Starlight