Les équipes des Seychelles ont réalisé le doublé au cours des finales de volley-ball disputées hier après-midi. De son côté, l’équipe masculine de Maurice de volley-ball, qui avait hérité d’une poule où figuraient deux parfaits inconnus en les îles Maldives et Mayotte, a payé au prix fort son échec devant les Maldiviens (2-3). Le baroud d’honneur des hommes de Sanjeev Jundoosing face aux redoutables Seychellois n’a pas suffi. Ils sont tombés quand même les armes à la main, en trois sets. Ils terminaient troisièmes du groupe derrière les Seychelles et les Maldives, et quittaient ainsi la compétition.
Le coach mauricien n’a pas cherché d’excuses pour cette élimination. « On a joué avec le coeur devant un public seychellois bouillant qui a littéralement porté son équipe. L’arbitrage a été quelconque, c’est ainsi fait. Il fallait s’y adapter. C’était un do or die et on a disparu. On a joué avec le coeur devant un public bruyant. L’arbitrage assez quelconque de ce match nous a par moments coupé l’herbe sous les pieds », remarque Sanjeev Jundoosing.
La finale de ce tournoi a été remportée hier au Palais des Sports par les Seychellois, dominateurs des Réunionnais en quatre sets joués en deux heures, alors que le bronze est revenu aux Malgaches, qui ont pris le meilleur des Maldives, révélation du tournoi.
La sélection féminine de Maurice de volley-ball n’a jamais été dans son élément durant ces Jeux. Deux matches, deux défaites et la bande à Jean-Claude Douce a pris la porte de sortie discrètement dans le groupe A. Après un 1-3 face aux filles de la Grande île en début de semaine, Martine Bistoquet et ses coéquipières ont chuté le lendemain devant les Réunionnaises et éventuelles finalistes de cette édition 2011. Un identique 1-3 et c’était l’élimination sèche.
« On a perdu, on est déçus. Il n’y a pas d’excuse. On ne s’est jamais adaptés aux conditions de Mahé. L’objectif en venant aux Seychelles c’était de franchir le premier tour. On a échoué lamentablement dans notre tâche », reconnaît un Jean-Claude Douce désabusé. L’entraîneur, devenu père à nouveau, a regagné Maurice cette semaine.
Ce sont les volleyeuses des Seychelles qui se sont octroyé l’or féminin aux dépens des Réunionnais (3-0) hier après-midi. Le tout bouclé assez facilement en 68 minutes. Un peu plus tôt, Madagascar s’est offert Mayotte (3-0) et le bronze des Jeux.