La sélection masculine de volley-ball des Seychelles ne veut rien laisser au hasard dans sa quête d’une qualification historique pour les prochains championnats du monde. Le camp d’entraînement de onze jours qui se tient depuis hier matin à Maurice permettra aux volleyeurs de l’archipel de peaufiner leur préparation en vue de ce tournoi qualificatif continental prévu en Tunisie du 2 au 8 mars. Ils ont ainsi livré une première sortie hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas face au Curepipe Starlight et se sont imposés sans surprise en trois sets.
Comparativement à la sélection qui avait disposé des Mauriciens lors du tournoi zonal en octobre de l’année dernière, quelques changements sont constatés. De prime abord, l’entraîneur James Camille, pris par des obligations familiales, a laissé les rênes de la sélection à son assistant, François Ally. Au sein de la sélection, Hanrik Panagary n’y figure pas cette fois, alors que la chance est donnée à deux nouveaux venus, à savoir Jerry Lozaique et Jean-Paul Agathe. Quant à Rodney Ah-Kong, il défend actuellement les couleurs de Rennes Volley 35 en France et devrait rejoindre le groupe en Tunisie. Les autres éléments de cette sélection sont des habitués des rendez-vous internationaux, à savoir Ian Furneau, Dave Boniface, Guily Bijoux, Ricky Vel, Dany Marie, Kenneth Sinon, Perrin Sophola, Guy Valentin, Daniel Lozaique et Jones Mangroo. Toutefois, ce dernier soigne actuellement une blessure.
Du côté des visiteurs, on demeure conscients que la course à l’obtention de cet unique visa pour l’échéance mondiale ne s’annonce guère de tout repos. D’autant que le pays hôte, vice-champion d’Afrique en exercice, fait figure d’épouvantail. Le Sénégal et le Niger devraient également avoir leur mot à dire, tandis que le Congo Brazzaville paraît plus à la portée. Toutefois, François Ally s’attend que ses nouveaux protégés puissent tenir la gageure. « Ce sera certes une poule difficile, avec la Tunisie comme adversaire principal. Toutefois, il nous faudra nous battre et y croire. Toutes les équipes auront à jouer leur chance à fond ».
Afin d’être à la hauteur de l’événement, les joueurs avaient repris le chemin de l’entraînement à l’issue de la Coupe des clubs champions de la zone 7, soit en décembre de l’année dernière. « Dans un premier temps, nous nous sommes concentrés sur la musculation et la technique. Nous enchaînons donc avec ce camp d’entraînement à Maurice, où nous comptons disputer six rencontres. Ce sera ainsi l’occasion de nous tester face à différents sparring-partners », souligne François Ally.
Qui plus est, des séances techniques, tactiques et de musculation se dérouleront en matinée. Par la suite, la dernière touche à la préparation sera mise au retour dans l’archipel avant le départ vers la Tunisie le 26 ou 27 février. Entre-temps, Ian Furneau et ses coéquipiers seront en action face au Port Louis Red Star ce soir et affronteront le Faucon Flacq Camp Ithier VBC demain soir. En revanche, la rencontre prévue dimanche face au Quatre Bornes VBC dimanche a été reportée au lendemain, tandis que la confrontation avec la présélection nationale est prévue mardi prochain.