Le Faucon Flacq Camp Ithier VBC continue sur sa lancée dans cette présente édition de la Coupe des clubs champions de la zone 7 de volley-ball. Après avoir assuré leur qualification pour les demi-finales lundi dernier, les champions de Maurice ont terminé à la première place de leur poule. Et ce, suite à leur victoire acquise de justesse (25-19, 22-25, 25-23, 23-25 et 20-18) aux dépens des Malgaches de COSFA hier soir, au Palais des Sports de Mahamasina, à Tananarive. L’équipe de Camp Ithier sera en action ce soir face aux Réunionnais du Tampon Gecko Volley dans le cadre de la première demi-finale.
Face à une équipe championne de la Grande île, qui évoluait de surcroît devant un public tout acquis à sa cause, Camp Ithier se trouvait devant une tâche délicate. Toutefois, Gilbert Alfred et ses coéquipiers ont su relever le défi avec brio. Comme le confirme d’ailleurs l’entraîneur Dharmendra Gundowry. « Les joueurs ont fait montre d’un excellent état d’esprit et ont livré une partie de très bonne facture. D’autant que le niveau de la rencontre était intéressant. »
Les joueurs sollicités hier au sein du six initial étaient Gilbert Alfred, Ashwin Ramkhelawon, Jason Raddoo, Andry Rakoto, Olivier Alfred et Stéphane Moonsamy. De leur côté, Rija Rasamison, Alvaro Bonne Langue et Hansley Casimir ont été sollicités en cours de match.
L’équipe de Camp Ithier, déjà vainqueur de COSFA en demi-finales lors de la dernière édition, visera donc une nouvelle place en finale. Reste que le duel face au TGV, lauréat de cette compétition en mars de l’année dernière, ne s’annonce pas de tout repos. Toutefois, Dharmendra Gundowry affiche une certaine confiance. « Nous avons atteint un premieer objectif et il s’agira de maintenir cette série victorieuse. Toutefois, même si je considère que le TGV est prenable, il ne faudra absolument pas prendre cette demi-finale à la légère. »
L’autre demi-finale sera exclusivement une affaire malgache entre COSFA et l’AS Voara. Cette dernière formation, pour son baptême du feu dans cette compétition, a agréablement surpris jusqu’ici. D’ailleurs, forte de la présence de quelques internationaux malgaches en son sein, elle avait disposé du TGV au tie-break en finale de sa poule.
Du côté féminin, les Mauriciennes des Tranquebar Black Rangers viseront une troisième finale d’affilée. Tout comme lors de la dernière édition à ce même stade de la compétition, la bande à José Bistoquet croisera le fer avec les Réunionnaises du Tampon Gecko Volley. Pour rappel, le TGV semblait avoir fait le plus difficile au cours de la dernière manche en menant 14-11, mais Martine Bistoquet et ses coéquipières avaient réalisé un renversement spectaculaire pour s’imposer sur le fil (16-14). Le vainqueur de cette rencontre affrontera en finale demain le vainqueur de l’autre demi-finale exclusivement malgache et qui opposera Stef Auto à 3FB.
De son côté, Azur SC a bouclé son programme hier avec une défaite lors de la rencontre de classement pour les 5e et 6e places. Opposées aux Malgaches du VBCD, Nathalie Létendrie et ses camarades se sont inclinées après haute lutte sur le score de 25-12, 20-25, 17-25, 26-24 et 11-15.