Les joueurs, entraîneurs et dirigeants mauriciens attendaient ce moment avec impatience. Ils sont désormais servis avec la Coupe des Clubs Champions qui débute aujourd’hui au Palais des Sports de Roche Caïman. Maurice sera ainsi représentée par quatre équipes, (Faucon Flacq Camp Ithier VBC et CSSC en masculin, CSSC et Azur SC en féminin). Si chez les dames, la partie ne s’annonce pas de tout repos pour nos représentantes, les hommes auront pour leur part une belle carte à jouer.
Place au grand rendez-vois indianocéanique pour les locaux qui auront l’occasion de se tester à partir d’aujourd’hui face aux forces en présence que sont les équipes du pays hôte (Seychelles), Madagascar, La Réunion et les Comores. Pas une mince affaire pour nos représentants qui auront la lourde responsabilité de faire flotter très haut le quadricolore nationale. En masculin, l’équipe championne de Maurice en titre, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, possède les meilleures chances de monter sur la plus haute marche du podium.
Quintuple vainqueur du championnat de Maurice, la bande à Deepak Augnoo veut absolument remporter la Coupe des clubs champions de la zone 7, une compétition qui ne réussit pas à la formation de l’Est de l’île, finaliste malheureux en trois occasions. Les coéquipiers du Seychellois Guy Valentin espèrent rectifier le tir en remportant ce précieux sésame. Réalisant un sans-faute lors des Play-Offs, Camp Ithier espère poursuivre dans cette même dynamique, ayant notamment enregistré l’arrivée de nouveaux éléments à l’instar du capitaine des Trou aux Biches Sharks, Gilbert Alfred et Kevin Larose de Quatre Bornes VBC.
Autant dire qu’après avoir réalisé un sans-faute lors des derniers play-offs, la formation de l’Est espère poursuivre sur cette belle lancée, possédant en outre les moyens de ses ambitions avec des joueurs de qualité comme le vétéran seychellois Guy Valentin et le jeune et prometteur Anup D’Costa, qui nous vient de la Grande Péninsule. À titre d’information, Gilbert Alfred connaît bien la maison, lui qui avait évolué durant quatre saisons au sein de la formation de l’Est, glanant quatre titres de champions de Maurice. Le joueur clé de Camp Ithier demeure bien évidemment Guy Valentin qui disputera pour la première fois cette compétition sous les couleurs de la formation mauricienne. Espérons que cette fois-ci sera la bonne pour Deepak Augnoo et ses hommes qui veulent absolument vaincre le signe indien.
CSSC et Azur auront du pain sur la planche
L’autre équipe masculine engagé, le Curepipe Starlight Sports Club, sera également à surveiller. Outsider de qualité, la formation de la Ville Lumière demeure homogène avec des joueurs d’expérience comme Gino Sophie qui sera épaulé par Evans Sauteur (Quatre-Bornes VBC) et Bryan Perrine (Port Louis Red Star) deux guest players. Il faudra compter que l’équipe dirigée par Daniel Lam Hing  ne se déplacera pas en terre seychelloise pour faire de la figuration. Aussi,ils seront attendus au tournant.
Du côté féminin, le CSSC, championne de Maurice et récent vainqueur du Tournoi Masters 2014, aura du pain sur la planche tout comme son dauphin, Azur SC. Les filles de Deepak Sowaruth devront se défaire notamment du tenant du trophée, les Réunionnaises de Saint-Denis Olympique, qui s’étaient imposées lors de la dernière finale face aux Malgaches de StefAuto. Autant dire que les Mauriciennes feront tout leur possible pour au moins essayer de décrocher un podium. Azur SC, privé de sa capitaine Nathalie Létendrie, tentera tant bien que mal de tirer son épingle du jeu et ce, sans la présence de son entraîneur Guito Lepoigneur (pris par des obligations politiques), lui qui est remplacé par Kevin Singapermal. Azur SC se retrouve dans un groupe très relevé. À noter que le président de la zone 7, Kaysee Teeroovengadum et son frère Bharun (président de l’Association Mauricienne de Volley-Ball) seront également présents à cette compétition.