C’est le sextuple champion de Maurice, Faucon Flacq Camp Ithier VBC, qui donnera le coup d’envoi du championnat de première division masculine face au néo-promu Ernest Florent VBC ce vendredi (18h30) au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. La bande à Deepak Aungnoo voudra démarrer sur les chapeaux de roues car le lendemain, l’un de ses challengers, Trou-aux-Biches Sharks, en découdra avec Mangalkhan VBC (17h30).
Petit retour en arrière. Les faits remontent au 30 octobre 2015 quand la formation flacquoise avait dissipé tous les doutes en dominant sans coup férir le Club Sportif de Pamplemousses en trois sets (25-20, 25-14 et 25-21) et en 69 minutes pour s’assurer le titre de champion, et ce, pour la 6e fois de son histoire. Malgré un effectif limité et l’absence d’un libero, l’équipe de Camp Ithier avait su parvenir à ses fins. Cette saison, l’équipe de Deepak Aungnoo compte poursuivre son règne dans le championnat et les Jason Radoo, Alvaro Bonne Langue et autres Sarvesh Ruggoo ont déjà remporté le traditionnel Charity Shield au début du mois de mars, en prenant la mesure de Trou-aux-Biches Sharks, 3 manches à 2 (23-25, 22-25, 25-15, 25-22, 15-12) après avoir perdu les deux premiers sets. Toutefois, la formation de l’Est n’avait pas été en mesure de se hisser en finale de la Coupe de La République, remportée par le Quatre-Bornes Volley-Ball Club.
Et, à l’occasion d’une rencontre amicale face à l’équipe de la Pakistan Navy, le tenant du titre s’était facilement imposé en trois sets, 25-10, 25-8 et 25-16. « Le championnat s’annonce très compétitif cette saison et nous savons que nous n’avons pas droit à l’erreur. Pour conserver notre bien, il faudra rester concentrés jusqu’au bout. Nous nous entraînons très dur, voire 3 à 4 fois par semaine et nous avons comme objectif de faire le boulot en débutant par une victoire contre le promu. Sans manquer de respect à notre adversaire, nous ne comptons pas leur faire des cadeaux. D’ailleurs, il ne faudra sous-estimer aucune formation d’autant que certaines d’entre elles se sont considérablement renforcées. Quatre-Bornes VBC s’annonce comme un adversaire redoutable tout comme le Curepipe Starlight ou encore Trou-aux-Biches Sharks qui ne viendront certainement pas avec la fleur au fusil. Nous sommes prévenus », a indiqué  Deepak Aungnoo.
Pour être plus performant, ce dernier a jeté son dévolu sur le libéro Bernard Thomas. « Nous allons mettre toutes les chances de notre côté et c’est pour cette raison que nous avons fait appel au libéro du Club Sportif de Pamplemousses, Bernard Thomas. C’est un poste très important au sein d’un effectif », a-t-il soutenu. C’est toutefois le pointu Alvaro Bonne Langue, une des pièces maîtresses du champion, qui est loin d’être dans sa forme optimale. « Malheureusement pour lui, il est régulièrement souffrant et depuis le début de la préparation, il n’a pas été en mesure de s’entraîner avec les autres joueurs quotidiennement. Néanmoins, il demeure un cadre de mon équipe et nous allons tout faire pour qu’il retrouve la forme au plus vite », a précisé l’homme fort de Camp Ithier.
TAB devra sortir le grand jeu contre Mangalkhan
Le lendemain, c’est Trou-aux-Biches Sharks, qui fera ses grands débuts à l’occasion de la première journée, contre Malgalkhan VBC. Runner-up de la précédente édition, et finaliste malheureux du Charity Shield, les Nordistes feront tout pour jouer les premiers rôles. « Nous avions battu cette équipe de Mangalkhan lors du premier tour de la Coupe de La République et nous aurons à coeur de faire parler la poudre une nouvelle fois. Mais il ne faut pas oublier que chaque match a sa vérité et nous ne devons aucunement les sous-estimer. Nous devrons aborder ce match avec prudence », a souligné le successeur de Melchior Miniopoo, Dharmen Gundowry, ancien coach de Camp Ithier VBC. Ce dernier compte d’ailleurs sur les cadres de l’équipe pour être les locomotives de l’effectif. « Nous avons bénéficié de l’expérience de Gilbert Alfred et de Stéphane Moonisamy entre autres pour bien encadrer les jeunes, à l’instar d’Albrish Gundowry et Akash Doorbraz. J’estime posséder un groupe à fort potentiel et une fois que j’aurais trouvé la bonne formule, je pense qu’on sera en mesure d’aligner une belle série de victoires », a-t-il confié.
Dharmen Gundowry est toutefois conscient qu’il n’aura pas droit à l’erreur. « En signant dans ce club, je savais que je devais faire mes preuves au plus vite. D’ailleurs, l’équipe avait terminé à la deuxième place la saison passée et les dirigeants m’ont fait savoir que l’objectif était de faire mieux cette année. C’est un défi pour moi et je compte mener à bien ma tâche. Petit à petit, les joueurs retrouvent leurs niveaux aux entraînements et ils comprennent ma philosophie de jeu. Je suis un compétiteur et mon but est de rendre les Sharks encore plus performants », a-t-il conclu.
Le Quatre-Bornes VBC affrontera le Port-Louis Red Star le vendredi 29 avril prochain dans un match qui s’annonce  bouillant. La bande à Vikash Maghun, brillant vainqueur du Curepipe Starlight SC en finale de la Coupe de La République, 3-1 (25-16, 25-21 et 25-20), voudra faire parler sa force de frappe contre une équipe portlouisienne, réputée très difficile à manier. En clotûre de cette journée inaugurale, nous aurons droit au match entre le Club Sportif de Pamplemousses et le CSSC le samedi 30 avril. À noter que les quatre meilleures formations disputeront les play-offs à partir du 5 août, alors que les play-downs, prévus à partir du 15 septembre, concerneront les quatres autres équipes du bas du classement. Le championnat de première division féminine reprendra ses droits au mois de mai.