C’est officiel! L’équipe féminine d’Azur SC est championne de Maurice pour la 3e fois de son histoire après les trophées remportées en 2005 et 2012. Les protégées de Guito Lepoigneur ont terminé la saison invaincue succédant à Curepipe Starlight SC au palmarès des vainqueurs.
C’est désormais chose faite. Les azuréennes ont bouclé la saison en beauté en remportant leur dernier match de championnat contre Trou-aux-Biches Sharks mardi soir sur le score de 3 sets à 0, 25-4, 25-12 et 25-8 dans une rencontre qui n’aura duré que 45 minutes au gymnase Pandit Sahadeo. Une simple formalité pour les coéquipières de Nathalie Létendrie d’autant que l’adversaire n’avait pas remporté la moindre victoire depuis le début de la saison. Ce qui constitue un record d’autant que la formation des Villes Soeurs terminent la saison sans avoir concédé le moindre set. Sacrée performance.
« C’est une joie indescriptible car c’est notre 3e couronne. Les filles ont fait preuve de beaucoup de maîtrise pour être sacrée et je dois dire que l’équipe a gagné en maturité. C’est un véritable plaisir d’être entraîneur de ces filles professionnelles qui ont toujours faim de victoires », a confié Guito Lepoigneur, très heureux. La capitaine Nathalie Létendrie, était également aux anges. « C’est vraiment une sacrée performance. Nous avons travaillé très dur pour atteindre ce degré d’excellence car ce n’est pas donné à toutes les équipes de l’élite de remporter tous ces matches sans en concéder un. Il ne faut aucunement nous enlever ce mérite », a-t-elle fait ressortir.
Le titre en poche, Azur se concentre désormais sur la Coupe des clubs champions de la Zone 7 (CCCZ7) prévue à Madagascar du 12 au 22 novembre. « Nous sommes actuellement à la recherche de fonds pour financer notre déplacement. Mais nous avons déjà démarré notre préparation et l’objectif est d’aller chercher cette finale », a indiqué le coach azuréen. Mais coup dur pour Azur qui a enregistré la blessure de Priscilla Kelly, victime d’une entorse ligamentaire à l’entraînement. « Elle est actuellement plâtrée et j’espère qu’elle va vite récupérer. Une blessure au genou n’est jamais évidente mais nous sommes de tout coeur avec elle car c’est avant tout le bien-être de sa santé qui compte », a déclaré Nathalie Létendrie. Cette dernière ajoute, « Le premier objectif à Madagascar sera de sortir des poules, chose que nous n’avons jamais pu faire jusqu’à présent. Nous avons les moyens d’y parvenir car le groupe a mûri contrairement aux années précédentes. »
Cette dernière a d’ailleurs fait ressortir que le niveau ne serait pas le même sans la présence des équipes réunionnaises. « Je me demande vraiment à quoi s’attendre si La Réunion ne prenait pas part à la compétition. Le niveau de compétition en prendrait largement pour son grade », a conclu la capitaine azuréenne. C’est le Quatre-Bornes VBC qui prend la 2e place, synonyme de 2e place qualificative pour la zone 7. La bande à Lindsay Wilson a pris la mesure de Buswell VBC en trois manches, 25-15, 25-12 et 25-12.