Le championnat masculin de première division de volley-ball, dont le coup d’envoi est prévu demain soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, s’annonce très ouvert cette saison.
Tenant du titre, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC devra être sur ses gardes face à une horde de challengers,  notamment les Trou aux Biches Sharks, le Quatre Bornes VBC, le Curepipe Starlight ou encore le Port Louis Red Star. La course à la qualification pour la Coupe des clubs champions de la zone 7 prévue à Madagascar en novembre prochain s’annonce donc des plus épiques.
Vainqueur de la Charity Cup en début de saison, la formation de Camp Ithier n’avait pu poursuivre sur sa lancée lors de la Republic Cup. Même si ses deux joueurs étrangers, à savoir le Seychellois Guy Valentin et l’Indien Anup D’Costa, ne font plus partie du groupe, elle pourra compter sur le retour du Malgache Fabrice Hermann, dont l’arrivée était prévue hier, et les services de ses nouvelles recrues Olivier Papet et Fabrice Potharam.
De son côté, le Quatre Bornes VBC, vainqueur de la Republic Cup, a enregistré le retour de son passeur Jonathan Joseph, tandis que le Port Louis Red Star, vainqueur du tournoi des non-présélectionnés en juillet dernier, paraît bien loti avec la présence de Linley Fareedun, Nicolas Dupouy, Allan Esther, Yannick Paul et Brian Perrine.
Qu’en sera-t-il cette fois des Trou aux Biches Sharks ? Voilà une équipe qui paraissait bien armée ces deux dernières saisons pour décrocher le titre et qui est passée à chaque fois à côté du sujet. Gilbert Alfred et ses coéquipiers auront un coup intéressant à jouer une nouvelle fois. À eux de croire en leurs chances.
Par contre, l’Association Sportive Jeunesse Chebel aura sans doute à revoir ses ambitions du début de saison à la baisse suite au départ de Didier Perrine. Quant aux autres forces en présence, elles pourront jouer les trouble-fête, à l’image du Mangalkhan VBC, qui avait su tirer son épingle du jeu pour son baptême du feu chez l’élite la saison dernière. L’Association Sportive Baie du Cap tentera de se maintenir, au même titre que le Club Sportif de Pamplemousses, qui retrouvera la première division, après son titre acquis en D2 la saison dernière.