À mi-chemin de la manche aller du championnat masculin de première division de volley-ball, deux formations ont pris le large, à savoir le Quatre Bornes VBC et le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, qui ont connu un parcours sans faute jusqu’ici. En revanche, la situation est déjà alarmante pour les néopromus de l’US La Flora, qui ont déjà enregistré quatre défaites en autant de sorties. La dernière en date remonte à vendredi dernier, face au Port Louis Red Star, qui a finalement pu sortir la tête hors de l’eau.
La rencontre au sommet mettait aux prises les Trou aux Biches Sharks à la formation de Camp Ithier. Après leur revers inattendu face au Mangalkhan VBC, les Nordistes, tenants du titre, avaient à coeur de se racheter. Gilbert Alfred et ses coéquipiers prenaient ainsi un départ idéal, mais le Faucon Flacq Camp Ithier VBC devait vite réagir. Et ce, malgré l’absence de sa nouvelle recrue, Allan Esther. À l’arrivée, un succès en quatre sets qui permet à la bande à Deepak Augnoo d’aborder la suite de la compétition avec encore plus de sérénité. D’autant que la rencontre de ce soir face au Curepipe Starlight s’annonce à sa portée.
Par contre, les Trou aux Biches Sharks devront vite remettre l’ouvrage sur le métier. Déjà cinq points de perdus, et la prochaine sortie prévue ce soir face au Club Sportif de Pamplemousses ne s’annonce guère de tout repos. D’autant que cette formation a vite ramené le Mangalkhan VBC à la réalité samedi, en signant un 3-0 sans discussion. Cette dernière formation n’a donc pas obtenu le déclic attendu après son succès aux dépens des Trou aux Biches Sharks. Elle n’a ainsi pu endiguer les assauts du Port Louis Red Star hier soir en s’inclinant au tie-break et sur le score serré de 13-15 lors du set décisif.
L’équipe de la capitale, malmenée au début de ce championnat par les grosses cylindrées, retrouve donc des couleurs. La victoire décrochée hier soir et celle obtenue vendredi dernier face à l’US La Flora lui permet de croire en des lendemains meilleurs. Quant au Quatre Bornes VBC, il a poursuivi sa lancée victorieuse hier soir en dominant l’équipe de La Flora. La différence était vite faite en 53 minutes.