Il existe de fortes possibilités que les confrontations Maurice/Seychelles dans le cadre de la compétition zonale en vue des championnats du monde de volley-ball se tiennent les 5 et 6 octobre prochain au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Si l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) s’est mise d’accord avec son homologue seychellois sur ces dates, il reste maintenant à obtenir l’aval de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB).
Le président de l’AMVB, Bharun Teeroovengadum attend une réponse positive de l’instance africaine. « La fédération seychelloise a donné son accord et nous attendons la venue de la délégation seychelloise le vendredi 4 octobre. Le lieu de son logement n’a pas été choisi, alors que nous attendons une confirmation officielle de la CAVB. »
En attendant cette confirmation, il est prévu que les rencontres de samedi se dérouleront à 17h et 19h, et celles du lendemain à 16h et 18h. Pour rappel, les sélections mauriciennes et seychelloises étaient les seules présentes au cours de la compétition subzonale tenue dans l’archipel le mois dernier. Si les équipes hôtes avaient fait la différence, il n’empêche que les sélections mauriciennes avaient également décroché leur qualification. Cette fois, rien que les vainqueurs obtiendront leur visa pour un troisième tour qui réunira les premiers des autres zones africaines. Reste à savoir si les sélections seychelloises auront en leur sein leurs expatriés évoluant en France.
Quoi qu’il en soit, les joueurs faisant partie de la présélection masculine de Maurice se montrent réguliers au cours des séances d’entraînement qui se tiennent les lundi, jeudi et samedi. Forte de quinze éléments, cette présélection a été renforcée par la venue du Rodriguais Kevin Larose et du passeur Jonathan Joseph.
« Nous attendrons le dernier jour pour établir la sélection finale. Entre-temps, nous nous organisons entre nous et nous cotisons pour les frais de transport et de nourriture, avec l’aide du président de la fédération », fait ressortir l’entraîneur national, Melchior Miniopoo, comme pour démontrer l’indifférence des autorités à l’égard de joueurs qui défendront les couleurs du pays.
Du côté de la présélection féminine, Lindsay Wilson a pu récupérer les joueuses blessées, à savoir Vanessa Chellumben et Martine Bistoquet. Seule Chow Fee Cheung n’a pas répondu à l’appel. Selon l’entraîneur national, cette présélection pourrait être réduite à 15 ou 17 joueuses au cours de ce week-end.
Si les séances d’entraînement se déroulent au rythme de quatre fois la semaine, celles de samedi et dimanche se tiennent à la même heure que celle prévue pour les débats face aux Seychelles. « Les joueuses sont dans le bon rythme et nous voulons mettre tous les atouts de notre côté en nous entraînant à cette heure précise », souligne Lindsay Wilson.
Par ailleurs, après un faux-départ dimanche dernier, les championnats 2A et 2B prendront leur envol dimanche au gymnase de Vacoas. Si les dernières rencontres du championnat 2B ont été fixées au 27 octobre, celles de la 2A n’ont pas encore été programmées.