Battu en trois sets par les Trou-aux-Biches Sharks lors du premier tour de la Republic Cup le mois dernier, le Curepipe Starlight s’est rebiffé de brillante façon face à ce même adversaire. Lors d’une rencontre comptant pour le championnat masculin de première division de volley-ball, vendredi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, les Curepipiens ont néanmoins connu quelques frayeurs avant de faire la différence au tie-break (27-25, 26-24, 22-25, 19-25 et 15-10).
Déjà vainqueur de l’Association Sportive Baie-du-Cap en trois sets lors de sa première sortie, le Curepipe Starlight peut se réjouir d’avoir cette fois disposé d’un adversaire direct dans la course aux play-offs. Reste que de l’avis général, l’homme du match demeure incontestablement le jeune Rodriguais Didier Perrine, issu du centre de formation de son île natale.
« Il évolue au sein de notre équipe depuis janvier dernier et fait montre d’un potentiel certain. Didier possède de la puissance et une belle détente, mais il doit encore acquérir une certaine expérience », souligne Daniel Lam-Hing, responsable de cette équipe. De plus, certains avancent également qu’il possède les arguments nécessaires pour intégrer la présélection nationale.
Par contre, la formation de Trou-aux-Biches court toujours après son premier succès chez l’élite. La prochaine sortie face au Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC vendredi ne s’annonce d’ailleurs pas de tout repos pour la bande à Melchior Miniopoo.
Par ailleurs, les verdicts des deux rencontres à l’affiche samedi dernier ont été conformes à la logique. Et ce, même si le Pont Blanc VBC a pu arracher un set au Port Louis Red Star et forcer cette formation dans ses derniers retranchements lors de la quatrième manche. Reste que l’équipe de la capitale a finalement pu contrecarrer les assauts adverses pour aligner un deuxième succès consécutif au même titre que l’Association Sportive Jeunesse Chebel.
Cette équipe s’est de son côté baladée face au Club Sportif Trotters de Quatre Bornes en signant un 3-0 sans discussions. La prochaine rencontre prévue jeudi devrait permettre à La Tour Koenig VBC ou à l’Association Sportive Baie-du-Cap d’obtenir un premier succès dans cette compétition.
Chez les dames, les Tranquebar Black Rangers ont connu une promenade de santé face à Roches Brunes Azurra, vendredi dernier. En moins d’une heure, Martine Bistoquet et ses coéquipières avaient renvoyé leurs adversaires à leurs études, avec à l’arrivée un score flatteur de 25-15, 25-9 et 25-9. La situation est déjà délicate pour Roches Brunes Azurra, qui s’était incliné face au Curepipe Starlight lors de sa première sortie.
De son côté, le Malherbes VBC, qui avait longtemps tenu tête à l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill avant de rendre les armes au tie-break, a retrouvé le sourire. Face au Mahébourg VBC, cette équipe n’a pas fait de détail pour signer un convaincant 3-0. Le duel prévu jeudi entre l’USBBRH et La Tour Koenig SC s’annonce sans doute plus équilibré.