Lauréat du championnat masculin 2A de volley-ball la saison dernière, le Mangalkhan VBC a dû attendre sa sixième sortie pour signer son tout premier succès dans le championnat de première division. Opposée à l’Association Sportive Jeunesse Chebel, dimanche au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, la bande à Judex Louis a eu recours au tie-break pour forcer la décision en sa faveur. Une rencontre fertile en rebondissements qui s’est finalement soldée sur le score de 25-16, 22-25, 24-26, 25-19 et 15-12 en 112 minutes.
Désormais, le Mangalkhan VBC peut revoir ses ambitions à la hausse, vu qu’il peut aspirer à disputer les play-offs à la faveur de succès face à des équipes plus à sa portée dans cette dernière partie de la phase qualificative. Reste que les deux rencontres disputées samedi dernier dans cette même compétition se sont également achevées au tie-break.
Les Trou aux Biches Sharks, après quatre victoires en trois sets, semblaient maintenir cette même tendance lors de leur duel face au Faucon Flacq Camp Ithier VBC. Toutefois, cette dernière formation, avec à sa tête le nouvel entraîneur Deepak Augnoo, remettait les pendules à l’heure et livraient un cinquième set décisif intense jusqu’au bout. À l’arrivée, les Trou aux Biches Sharks se montraient les plus résistants pour faire la différence sur le score spectaculaire de 23-21.
Par contre, la situation n’est guère au beau fixe pour le champion en exercice, à savoir le Quatre Bornes VBC. Dominés en trois sets par les Trou aux Biches Sharks, le 13 juin dernier, Evans Sauteur et ses camarades n’ont pu trouver la parade cette fois face au Rivière du Rempart Star Knitwear. Les Nordistes, également invaincus en cinq sorties, se sont légèrement démarqués lors du changement de côté au tie-break (8-6) avant de porter l’estocade à 15-10.
Au bout du compte, le succès le plus expéditif est à mettre au compte du Curepipe Starlight. En 65 minutes, les Curepipiens ont repoussé le challenge du Port Louis Red Star pour signer leur quatrième réussite en autant de sorties.
Du côté féminin, tout porte à croire qu’Azur SC terminera en tête et fort probablement invaincue à l’issue de la phase qualificative. Après avoir pris le meilleur du Curepipe Starlight, Nathalie Létendrie et ses coéquipières se sont cette fois avérées trop fortes pour les Tranquebar Black Rangers. Le score de 25-14, 25-15 et 25-21 après 71 minutes de jeu atteste de la mainmise des Azuréennes sur ce débat.
De son côté, le Curepipe Starlight s’est rebiffé en disposant du Quatre Bornes VBC également en trois manches, tandis que le Mahébourg VBC s’est avéré une proie facile pour l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill. Au même titre qu’Azur SC, cette dernière formation a connu un parcours sans faute jusqu’ici, mais passera son premier test sérieux face au Curepipe Starlight vendredi.