Après l’amère déception des derniers Jeux des îles, le volley-ball local reprend ses droits avec le coup d’envoi des championnats nationaux de première division la semaine prochaine. Selon les informations obtenues, le lever de rideau pourrait être effectué mercredi prochain car les travaux de rénovation au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas ont été complétés.
Les deux compétitions se disputeront sur une ligue simple et devraient s’achever au début de novembre prochain. Les deux premiers des deux championnats obtiendront leur qualification pour la Coupe des clubs champions de la zone 7 prévus à Madagascar à la mi-novembre. Du côté masculin, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC défendra son titre face à Rivière-du-Rempart Star Knitwear, à l’Association Sportive Jeunesse Chebel, au Port Louis Red Star, au Quatre Bornes VBC, au Buswell VBC, à La Tour Koenig SC, au Curepipe Starlight, au Club Sportif Trotters de Quatre Bornes et aux néo-promus Pont Blanc VBC et Ernest Florent VBC.
Du côté féminin, les Tranquebar Black Rangers tenteront d’aligner un deuxième titre consécutif. Les challengers seront le Curepipe Starlight, La Tour Koenig SC, le Buswell VBC, l’Union Sportive de Beau Bassin Rose-Hill et Roches Brunes Azurra. Par contre, l’Union de Curepipe ne sera pas en action ayant perdue son affiliation. De ce fait, on annonce le départ de trois de ses titulaires, à savoir les soeurs Latour (Joanne, Lucy et Joanita) à Azur, qui a de son côté retrouvé son affiliation et qui reprendra la compétition en deuxième division.
Ce championnat de deuxième division devrait débuter à la mi-septembre. Outre Azur SC, les autres équipes engagées devraient être Quatre Bornes VBC, Entente Sportive de Goodlands, Malherbes VBC, Club Sportif de Mahébourg et Association Sportive Black Riverside. Du côté de l’Association mauricienne de volley-ball, on attend que certaines équipes finalisent leur playing-strenght avant d’émettre le calendrier.
Quoi qu’il en soit, la participation d’Azur à ce championnat équivaut à la levée de suspension de son entraîneur Guito Lepoigneur. Si le principal concerné s’abstient à confirmer cette information, il nous revient qu’un accord est intervenu entre les hommes de loi des deux parties et que l’affaire a été classée. Pour rappel, le président de la Fédération internationale de volley-ball, Jizhong Wei, avait plaidé pour cette levée de suspension lors de sa visite à Maurice en avril dernier.