Ce sera donc du 2 au 15 avril que Madagascar abritera l’édition 2013 de la Coupe d’Afrique des clubs champions féminin de volley-ball. La Confédération africaine de volley-ball (CAVB) ayant agréé à une requête de la fédération malgache, qui avait demandé un report de la compétition initialement prévue du 5 au 17 février. Et ce, en raison d’un manque de préparation.
La présidente de la fédération malgache, Clarisse Randrianilana, soutient n’avoir pas ménagé d’efforts afin de convaincre l’instance continentale. « C’est maintenant une grande opportunité pour le volley malgache », a-t-elle souligné au cours d’une conférence de presse. Il va de soi que la fédération malgache est actuellement suffisamment rodée, après l’organisation des deux dernières éditions de la Coupe des clubs champions de la zone 7.
Reste tout de même le problème financier à régler. Certes, le ministère de la Jeunesse et des Sports a apporté son soutien, alors que chaque délégation devra débourser 50 dollars par jour par personne, il n’en demeure pas moins que la fédération malgache devra trouver encore d’autres sources de financement. Toujours est-il que cette manifestation, qui devrait regrouper seize équipes, verra donc la présence de représentants de la Confédération africaine et d’une vingtaine d’arbitres. Elle sera en outre qualificative pour les championnats du monde prévus en mai prochain.
Du côté de la Grande île, les représentants seront Stef Auto, cinquième lors de la dernière édition au Kenya, et le VBCD. Une invitation sera également lancée à la formation réunionnaise de Saint-Denis Olympique, vainqueur de la dernière édition de la CCCOI zone 7. Pour rappel, les volleyeuses de l’île soeur avaient disposé de Stef Auto en finale en trois sets. Parmi les autres forces en présence, on devrait retrouver les équipes du Kenya qui ont dominé cette compétition ces dernières années.