Difficile entrée en matière pour la sélection mauricienne de volley-ball masculin pour son retour sur la scène africaine après quatorze longues années.
Lors du match d’ouverture de la 20e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, hier après-midi au Caire en Égypte, les Mauriciens se sont inclinés en trois sets face au Cameroun. Une défaite concédée sur le score de 21-25, 19-25 et 18-25. L’équipe dirigée par le tandem Melchior Minopoo-Fabrice Chalendar, engagée dans la poule B, sera de nouveau en action ce soir face au Rwanda.
On ne vendait pas cher les chances de Maurice lors de ce duel face à un ténor du continent qui regroupe de surcroît en son sein des internationaux évoluant en France. Reste que Gilbert Alfred et ses coéquipiers ont réalisé un score honorable, tout en sortant grandis de ce genre de confrontations, surtout en vue des Jeux des îles.
Au sein de la sélection mauricienne, Stephane Moonisamy, qui a récupéré de son entorse à la cheville, a été le plus en vue avec huit points à son actif. Du côté camerounais, le vétéran Jean Ndaki et Joseph Kofane ont réalisé 13 points chacun, tandis que Nathan Woumembaina s’est illustré aux contres.
La sélection mauricienne trouvera donc sur sa route le Rwanda pour sa deuxième sortie. Les Rwandais, placés sous la houlette du Kenyan Paul Bitok, seront également en quête de rachat. Eux qui se sont inclinés hier soir face aux Marocains sur le score de 23-25, 13-25 et 17-25.
L’autre duel prévu dans ce groupe ce soir s’annonce explosif entre le Cameroun et la Tunisie, qui effectuera ainsi son entrée dans la compétition. Du côté du groupe A, l’Egypte a effectué des débuts intéressants en venant à bout du Kenya en trois sets (25-19, 25-14 et 25-18). Une victoire acquise en 69 minutes pour le pays hôte, qui a fait la différence aux services.