L’île de La Réunion sera fortement représentée au cours de la 20e édition de la Coupe des clubs champions de la zone 7 de volley-ball prévue à Maurice du 16 au 23 novembre. Outre les lauréats et leurs dauphins à l’issue des play-offs, le vainqueur de la dernière édition, à savoir le Tampon Gecko Volley, qui n’a terminé qu’à la quatrième place dans le championnat local, sera également en action. Le règlement de la zone 7 à l’effet que le champion en exercice peut venir défendre son titre se trouve ainsi être respecté.
Qui plus est, Kaysee Teeroovengadum, président de la zone 7, a répondu favorablement et rapidement à la demande des dirigeants de l’île soeur, d’où la satisfaction exprimée par Raphaël Guermeur, capitaine du TGV, au Quotidien de la Réunion. « On est vraiment satisfait de cette décision, d’autant que cela s’est réglé assez rapidement. Cela nous tenait à coeur de pouvoir défendre notre titre. » Pour rappel, le TGV avait remporté la finale de la dernière édition à Madagascar en disposant du Faucon Flacq Camp Ithier VBC en quatre sets. De son côté, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC s’était retrouvé à la quatrième place.
Outre le TGV, les autres équipes de l’île soeur présentes au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas seront le VBC Saint-Louis et le VBC Saint-Leu (masculin), le Volley Club de l’Ouest et Saint-Denis Olympique (féminin). Cette dernière formation avait décroché le titre la saison dernière suite à son succès aux dépens des Malgaches de Stef’Auto. Du côté de la Grande île, les équipes sollicitées seront Gendarmerie Nationale de Vakinalkaratra et AS Tiavo (masculin), Stef’Auto et VBCD (féminin), alors que les représentants des Seychelles seront Beau-Vallon et les Premium Spikers chez les hommes, Friends et Cascade chez les dames. Les équipes des Comores et de Mayotte sont également attendues à cette compétition.
Du côté mauricien, les dernières consécrations remontent à l’équipe féminine de l’Union de Curepipe en 1996 et à la formation masculine de la Fire Brigade trois ans plus tard. Le Quatre Bornes VBC et le Faucon Flacq Camp Ithier VBC (masculin), le Curepipe Starlight et les Tranquebar Black Rangers (féminin) pourront-ils faire revivre ces moments de gloire devant leur public ?