Comme prévu, Azur SC n’a éprouvé aucune difficulté pour obtenir sa qualification pour la finale de la Coupe de la République en volley-ball féminin. Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas hier soir, Nathalie Létendrie et ses coéquipières ont malmené La Tour Koenig VBC en rien que 59 minutes sur le score flatteur de 25-6, 25-10 et 25-19.
Après avoir dominé Roches Brunes Azurra également en trois sets vendredi dernier, Azur SC a donc évolué plusieurs crans au-dessus d’un adversaire qui n’avait sans doute aucune chance de lui contester sa supériorité. Le constat de l’entraîneur Guito Lepoigneur est d’ailleurs flagrant. « Le niveau de certaines équipes est vraiment très faible. Un championnat ne peut se jouer avec rien que trois équipes d’un certain niveau. Il s’agira de voir comment relancer le volley-ball féminin. »
Concernant cette rencontre, l’entraîneur d’Azur soutient que la première manche a été des plus aisées. D’où sa décision de faire tourner le groupe par la suite. Reste que les Azuréennes devront s’attendre à plus forte partie en finale jeudi. L’adversaire sera soit les Tranquebar Black Rangers soit le Curepipe Starlight, qui seront engagés dans un face-à-face intéressant ce soir à partir de 18h30 à Vacoas.
Du côté masculin, un nouveau forfait a été enregistré. Il s’agit cette fois du Buswell VBC, qui ne s’est pas présenté pour son match qui l’opposait à La Tour Koenig VBC dans le cadre des préliminaires. Cette dernière formation disputera donc les quarts de finale face au Curepipe Starlight vendredi (18h30).
Pour rappel, les Curepipiens avaient également bénéficié du forfait du Pont Blanc VBC samedi dernier. Quant au Buswell VBC, on doute fort qu’il participe aux diverses compétitions prévues cette saison vu qu’il ne possède pas d’effectif.