Après les tests médicaux et d’aptitude, ce sera maintenant le coup d’envoi des séances d’entraînement en vue de la première phase qualificative pour les championnats du monde de volley-ball. Le coup d’envoi sera donné demain au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, alors qu’une réunion entre les dirigeants de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) et les deux entraîneurs nationaux, Melchior Miniopoo (masculin) et Lindsay Wilson (féminin), est prévue aujourd’hui afin de tout finaliser.
Il reste à déterminer le nombre de séances d’entraînement avant le déplacement aux Seychelles le 24 courant. D’autant que les championnats nationaux, actuellement en cours, ne seront pas interrompus. Il est à noter que beaucoup de déchets ont été notés au cours des tests d’aptitude, surtout du côté féminin. Quant aux tests physiques et psychologiques, ils n’ont pas encore été effectués jusqu’ici. Quoi qu’il en soit, les entraîneurs nationaux, tout en tablant sur la carte jeunesse dans l’optique des deux prochaines éditions des Jeux des îles, devraient faire appel à des joueurs d’expérience. D’ailleurs, Martine Bistoquet a répondu à l’appel, contrairement à Heidy Bauda, qui n’a effectué aucun test jusqu’ici.
Toujours est-il que les dirigeants de l’AMVB ont multiplié les démarches auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports afin que ce déplacement puisse se concrétiser. « Tous les documents ont été soumis au ministère et nous allons dans la bonne direction », affirme Bharun Teeroovengadum, président de cette instance. Ce dernier se dit également satisfait qu’un maximum de joueurs, soit plus d’une trentaine, ont effectué les deux tests et affirme dans le même souffle que la philosophie de la fédération se trouve être de faire confiance aux jeunes, tout en n’excluant pas les anciens.
Pour rappel, cette compétition qualificative regroupera les sélections mauriciennes, seychelloises, malgaches et comoriennes et se déroulera du 26 au 28 juillet. Les trois premiers seront qualifiés pour une phase subzonale prévue en octobre prochain et pour laquelle Maurice s’est portée candidate.