Avec le coup d’envoi de la manche retour des play-offs, volià donc le sprint final lancé dans la course à la consécration en volley-ball masculin. À l’issue de la manche aller qui s’est achevée samedi dernier, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC s’est légèrement démarqué avec un sans-faute à la clé. Il n’empêche que le Curepipe Starlight et à un degré moindre le Quatre Bornes VBC n’ont pas encore dit leur mot. Ce qui rendra cette manche retour encore plus palpitante. Par contre, les Trou aux Biches Sharks, le Port Louis Red Star et le Rivière du Rempart VBC, déjà distancés, devront se contenter du rôle de trouble-fête.
Ce sera donc le Faucon Flacq Camp Ithier VBC qui donnera le coup d’envoi de la manche retour ce soir (19h30) face à Rivière du Rempart. Un match que les Flacquois ne comptent pas prendre à la légère du fait que les Nordistes les avaient poussés dans leurs derniers retranchements lors de la phase qualificative et avaient arraché un set au cours de la manche aller. « Il s’agira de ne pas nous endormir sur nos lauriers. Nous n’avons actuellement qu’un point d’avance sur le Curepipe Starlight et tout est encore possible mathématiquement », avertit Deepak Augnoo. Même s’il se trouve à la tête d’un effectif restreint, l’entraîneur de l’équipe de Camp Ithier se réjouit du retour graduel de Sarvesh Ruggoo à la compétition.
Revenant sur le duel au sommet face au Curepipe Starlight samedi dernier, Deepak Augnoo est d’avis que l’affaire aurait pu être réglée plus aisément. « Nous aurions pu faire la différence en trois sets, mais certains joueurs n’ont pas évolué à la hauteur de nos attentes. Qu’importe, toute victoire est bonne à prendre », souligne-t-il. Désormais, Guy Valentin et ses camarades demeurent pleinement conscients qu’ils sont attendus au tournant et qu’il leur faudra demeurer sur leurs gardes s’ils aspirent à conserver leur invincibilité qui les mènera vers un cinquième titre.
Du côté du Curepipe Starlight, on est loin de lâcher prise dans cette quête à un premier sacre. La défaite au couteau face à l’équipe de Camp Ithier, et notamment le revers subi lors d’une première manche qui leur semblait promise, sont restées en travers de la gorge des éléments de l’équipe de la ville lumière. Toutefois, l’entraîneur Daniel Lam Hing argue que cette défaite n’a pas une incidence conséquente.
« Nous avons connu un passage à vide et avons commis des erreurs stratégiques vers la fin de la première manche. Puis, la fatigue s’est fait sentir à partir du quatrième set. Toutefois, nous avons obtenu un point à l’issue de cette rencontre et un parcours sans faute au cours de la manche retour sera synonyme de consécration ».
Toutefois, il s’attendait à une cassure à l’issue de la manche retour et dit craindre des problèmes au niveau de la récupération. « Cette reprise sera assez rapide et il faudra donc gérer la condition physique des joueurs. Reste qu’il nous faudra aborder toutes les rencontres avec le même sérieux ».
Les Curepipiens livreront leur première sortie demain (17h) face au Port Louis Red Star. Cette rencontre sera suivie de celle mettant aux prises le Quatre Bornes VBC aux Trou aux Biches Sharks.