Les deux sélections de Maurice de volley-ball qui participent actuellement au tournoi subzonal (zone 7 Afrique) n’ont pas pesé lourd dans la balance seychelloise à Mahé hier et vendredi dans les deux seules confrontations officielles entre ces deux îles.
Chez les hommes, nos volleyeurs avaient débuté sur un cinglant 3-0 (23-25, 13-25 et 19-25) face à une équipe seychelloise, comptant dans ses rangs bon nombre de ses expatriés. Nos filles, elles, avaient quand même eu le mérite d’arraché un set aux Seychelloises, le premier (25-22), avant de céder 20-25, 14-25 et 18-25. En l’absence de Madagascar et les Comores, Seychellois et Mauriciens se sont ainsi octroyés les deux billets de qualification pour le deuxième tour qui se tiendra à Maurice en septembre prochain pour désigner l’unique qualifié de la zone 7, en marge des Championnats du monde de Volley-Ball en Pologne l’année prochaine.
Toutefois, en accord avec la Seychelles Volleyball Federation (SVF), deux autres matches à cachet amical (hommes et dames) avaient été programmés hier après-midi et aujourd’hui. Nos sélections se sont encore une fois fait battre par les Dallons. La bande à Melchior Miniopoo a courbé l’échine en trois sets (25-20, 25-18, 25-19) tout comme les volleyeuses de Lindsay Wilson  (25-19, 25-23 et 25-21). Deux autres rencontres auront lieu cet après-midi au Palais des Sports (17h et 19h). Tout laisse présager que les deux sélections essuyeront un troisième revers successifs aujourd’hui. Un sursaut d’orgueil est donc attendu car cela n’augure rien de bon en vue de la confrontation retour.
Ces deux défaites des deux sélections démontrent que même au niveau régional, Maurice a du chemin à faire pour être en mesure de rivaliser avec les meilleurs. À leurs retour au pays, les volleyeurs devront impérativement se remettre en question et travailler encore plus, s’ils veulent conserver une chance de qualification.