Suite au désistement de Reza Itoola en raison de ses obligations professionnelles, le comité directeur de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) a finalement porté son choix sur Melchior Miniopoo en tant qu’entraîneur de la sélection masculine. Cette décision a été prise au cours d’une réunion tenue samedi dernier. La première échéance de la sélection devrait être la première phase du tournoi qualificatif en vue des championnats du monde. Une première phase prévue aux Seychelles le mois prochain.
Entre Melchior Miniopoo et le volley-ball, c’est l’histoire d’une longue passion. Dès l’âge de 14 ans, il s’était joint aux Vallijee Citizens avant de défendre les couleurs de la Fire Brigade. Champion national au sein de cette formation, il se rendra en France vers le milieu des années 1980 pour vivre une expérience enrichissante à Nice et Evreux. De retour à Maurice, il portera les couleurs du Cadets Club avant de boucler sa carrière de joueur au Port Louis Red Star. Au niveau de la sélection nationale, Melchior Miniopoo aura également connu une fructueuse et longue carrière de 21 ans. À son palmarès, entre autres, la consécration aux Jeux des îles de 1990 à Madagascar et les médailles d’argent aux JIOI de 1985 et 1998.
En tant qu’entraîneur, l’ancien capitaine de la sélection nationale aura dirigé tour à tour le Port Louis Red Star, l’Association Sportive Jeunesse Chebel et les Trou-aux-Biches Sharks. Formation à laquelle il s’est joint au début de cette saison. Également responsable de la sélection masculine lors des Jeux de la CJSOI en 2006, Melchior Miniopoo accueille donc cette nouvelle nomination avec « joie et enthousiasme ». Et d’ajouter : « Je ressens les mêmes sentiments quand j’assumais le rôle de capitaine de la sélection nationale. »
Même si l’objectif majeur demeure la préparation des prochains Jeux des îles, il n’en demeure pas moins que le temps presse pour le nouvel entraîneur national, qui a obtenu une dérogation de l’AMVB afin de diriger les Trou-aux-Biches Sharks jusqu’à la fin de cette année.
Du côté de la sélection féminine, l’entraîneur national, Lindsay Wilson, a soumis une liste de 18 joueuses à Bharun Teeroovengadum, président de l’AMVB. Selon ce dernier, la première étape sera une visite médicale qui devrait être effectuée ce samedi. Par la suite, les joueuses devront satisfaire des tests physiques dirigés par Khemraj Naiko avant d’être jugées au niveau technique. Une visite chez un psychologue sera par la suite programmée avant une évaluation globale. Il est à noter que la liste des présélectionnées sera officialisée à l’issue d’une réunion des membres de l’AMVB.