Le tournoi de volley-ball démarre aujourd’hui dès 9h30 au Palais des Sports de Roche-Caïman. Si la sélection masculine de Maurice ouvre le bal contre Mayotte, c’est l’affiche féminine Maurice/Madagascar qui polarisera l’attention. Chaque explication de cette poule B qui concerne aussi La Réunion, étant considérée comme une finale avant la lettre à Mahé.
Jean Claude Douce, entraîneur de l’équipe féminine, est pleinement conscient de cette situation. Ses filles entrent de plain-pied dans la compétition, sans round d’observation. « Nous jouons contre Madagascar demain et nous enchaînons moins de 48 heures après contre La Réunion. Il est donc impératif de connaître l’issue du débat Madagascar/Réunion aujourd’hui (13h30) afin d’établir un schéma tactique en fonction du résultat. »
Les choses sont revenues à la normale au sein de son groupe. « Nous récupérons Lucy Latour, blessée samedi dernier, alors que l’allergie de Prisca Seerungen n’est plus qu’un mauvais souvenir. Elle a repris l’entraînement deux jours (vendredi) après sa mésaventure. Tout est donc en place. Nous sommes gonflés à bloc. »
Au Village des Jeux, les volleyeuses s’étaient plaintes de la lenteur dans le service de la restauration, mais cette lacune a été vite corrigée. « De toute façon, on doit être fort dans la tête et s’adapter à toute situation. On le savait que c’est une poule très compétitive. Pour moi, la qualification se jouera dans un mouchoir de poche », avance Jean-Claude Douce.
_____________________________________________________________
Masculin : Maurice/Mayotte ce matin à 9h30
Sanjeev Jundoosing : « À chaque match ses vérités »
L’équipe masculine de volley-ball sera avec Mayotte les deux premières sélections à lancer le tournoi masculin ce matin (9h30). Un match où les Mauriciens vont à la découverte de leur adversaire mahorais. La victoire est impérative pour partir du bon pied et attaquer l’écueil maldivien avant un décisif affrontement de cette poule A contre les Seychelles dans leur fief du Palais des Sports.
La bande à Gilbert Alfred semble se plaire à Mahé. La motivation, l’envie de se surpasser sont là. « Depuis notre installation au Village, nous avons fait un footing vendredi. Hier, nous nous sommes entraînés normalement et avons privilégié la mise en place de l’équipe », remarque Sanjeev Jundoosing, le coach mauricien. Il pourra compter sur son escouade au complet, récupérant au passage Allan Philippe et Bruno Anne, légèrement touchés. « Ils devraient être opérationnels contre Mayotte ce matin », poursuit Jundoosing.
Que pense l’entraîneur mauricien de l’opposition mahoraise au Palais des Sports ? « On connaît les volleyeurs mahorais individuellement. Mais collectivement on va à la découverte. Notre objectif c’est de terminer en tête du groupe, mais à chaque match ses vérités. Globalement, les Seychelles devant leur public seront transcendants, alors que les Maldives restent un autre sujet de découverte. »