Il n’existe désormais aucune équipe invaincue dans le championnat masculin de première division de volley-ball. Le Port Louis Red Star, qui avait aligné trois succès consécutifs, a été ramené à la réalité par le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, vendredi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Les volleyeurs de l’Est ont fait la différence sur le score de 26-24, 25-22 et 25-15 en 71 minutes. En féminin, il faudra noter la victoire au couteau de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill aux dépens des Tranquebar Black Rangers, tandis que le Quatre Bornes VBC et le Goodlands Youngstars SC se sont imposés confortablement.
Le duel au sommet du championnat masculin n’a finalement été l’affaire d’une équipe. Certes accrochée au cours de la première manche, la formation de Camp Ithier devait ensuite se démarquer pour signer sa troisième réussite en quatre rencontres. De par ce succès, la bande à Deepak Augnoo se retrouve en position de force pour conserver son titre. D’autant que ses trois prochaines sorties paraissent à sa portée. Quant au Port Louis Red Star, qui livrera un autre duel indécis face au Curepipe Starlight vendredi, il devra désormais s’accrocher afin de terminer à une place d’honneur.
Chez les dames, la surprise est donc venue de l’USBBRH. Cette équipe composée d’entrée de Véronique Douce, Stéphanie Elmire, Géraldine Elysée, Liliana Perrine, Caroline Adeline et Natacha Edmond prenait de court les Tranquebar Black Rangers en remportant les deux premières manches. Toutefois, cette dernière formation reprenait ses esprits par la suite afin de niveler le score. D’où la tenue d’un tie-break indécis jusqu’au bout et qui favorisait finalement les desseins de l’équipe des viles soeurs.
Désormais, la troisième place au classement final s’annonce âprement disputée. La rencontres prévue mercredi entre le Quatre Bornes VBC et les Tranquebar Black Rangers et celle qui se déroulera mardi prochain entre l’USBBRH et le Quatre Bornes VBC permettront à coup sûr de décanter la situation.