Passation de pouvoir dans la Super Cup. Vainqueur de la Premier League la saison dernière, la formation de PAD & Co. a ajouté hier après-midi au gymnase Pandit Sahadeo un autre fleuron à son tableau de chasse en dominant en finale la Cargo Handling Corporation en quatre manches, 3-1 (25-19, 21-25, 25-5 et 25-12). La compagnie de construction et génie civil a été exacte au rendez-vous. En Premier League hommes, Airports of Mauritius s’est approprié la palme en prenant la mesure de Grays tandis qu’en féminin, Médine a confirmé sa suprématie en disposant en finale de la Mauritius Commercial Bank (MCB).
PAD & Co partait déjà avec les faveurs des pronostics avant la finale, ayant disposé de son adversaire du jour en trois sets lors de la phase qualificative. Toutefois, on s’attendait à un sursaut d’orgueil de Cargo Handling Corporation, qui compte dans ses rangs un certain Gilbert Alfred, capitaine de la sélection nationale. Ce dernier était épaulé par quelques coéquipiers possédant une certaine expérience, à l’image des frères Do (Alain et Herbert) et William Sonahee. Mais l’effectif de PAD & Co, plus complet et comptant dans ses rangs, Jason Radoo, Alvaro Bonne-Langue, Hansley Uppiah, Frédéric Rose et autres Melchior Miniopoo (entraîneur de la sélection nationale) a fait la différence pour l’emporter, score final 3-1 (25-19, 21-25, 21-5 et 25-12).
Manoj Gunputh, team manager de la formation sacrée, est très heureux de cette victoire de prestige. « L’année dernière, nous avons été champion de la Premier League. Cette année, pour notre entrée en Super Cup, nous sortons une grosse performance en enlevant la palme en battant en finale le tenant du trophée, Cargo Handling Corporation. C’est une victoire prestigieuse et nous comptons poursuivre sur notre lancée. Je tiens à remercier Philippe et Alain Hao Thyn Voon pour leur soutien, eux qui demeure les chevilles ouvrières de ce succès. Toutes mes félicitations aux joueurs et à Melchior Miniopoo », souligne notre interlocuteur. Il est à noter qu’en demi-finale, les deux forces en présence avaient repoussé le challenge de Médine.
Du côté de la Premier League, c’est Airports of Mauritius qui s’est adjugé le titre, au meilleur des trois sets, en prenant la mesure de Grays, 2-1 (25-17, 18-25 et 15-10). La troisième place est revenue à Mauritius Union Group qui a pris le meilleur de United Basalt Products en deux manches (25-16 et 25-18). En lever de rideau, le public présent au gymnase a eu droit à la finale féminine. Déjà virtuellement assurée du titre, Médine a bouclé son parcours en beauté en battant la Mauritius Commercial Bank (MCB) en deux manches, 25-13 et 25-20. L’avant dernière rencontre disputée samedi dernier a favorisé les desseins de la Barclays Bank, net vainqueur de la Municipalité de Curepipe (25-6 et 25-5). À l’issue de ces compétitions de volley-ball, la FMSC enchaînera avec un festival de beach-soccer le 17 courant à Mont-Choisy.