Annoncé samedi dernier au sein de la sélection nationale de volley-ball, Nicolas Laurette n’effectuera finalement pas le déplacement pour les Seychelles en vue de la compétition zonale dans le cadre des championnats du monde.
Le passeur du Quatre Bornes VBC n’a pu se libérer de ses obligations professionnelles. Son remplaçant sera connu à l’issue de la dernière séance d’entraînement prévue ce soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. L’entraîneur national, Melchior Miniopoo, a ainsi dû faire appel à deux autres passeurs, à savoir Stéphane Toussaint des Trou-aux-Biches Sharks et Ashley Sandika de La Tour Koenig VBC, lors de la séance d’entraînement tenue hier matin.
Du côté féminin, il faudra également noter le forfait de Martine Bistoquet. La capitaine des Tranquebar Black Rangers s’est désistée pour des raisons familiales. Sinon, la liste des sélectionnés a été annoncé officiellement samedi dernier par Bharun Teeroovengadum, président de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), en présence des joueurs, entraîneurs nationaux et team-managers. Ces derniers étant Olivier Ami (sélection masculine) et Bose Soonarane (sélection féminine).
Chez les hommes, les trois n’ayant pas été retenus sont Didier Perrine, Bryan Perrine et Akash Doobraz. alors que du côté de la sélection féminine, Lindsay Wilson ne comptera pas cette fois sur Mélodie Mootoosamy, Alyson Labour, Ketia Jouana et Chow Fee Cheung. Toutefois, les dirigeants leur ont fait comprendre qu’ils réintégreront les présélections au retour et qu’il faudra compter aux eux lors de la compétition subzonale qui se déroulera à Maurice en septembre prochain.
Du côté des capitaines, le choix s’est porté sur Gilbert Alfred et Nathalie Létendrie. Il est à noter que la délégation mettra le cap sur les Seychelles mercredi et qu’il existe de fortes possibilités que cette compétition qualificative ne regroupe que les sélections seychelloises et mauriciennes. Reste à déterminer la formule de la compétition si ce cas de figure s’avère.