Maurice n’a pas convaincu contre les Maldiviens, hier dans la poule A du tournoi de volley-ball. Une défaite de trois sets à deux contre les hommes du nord de l’océan Indien qui contraint Maurice de battre les Seychelles ce soir (17h30) pour espérer se qualifier. Après le match, le visage de Sanjeev Jundoosing, coach des Mauriciens, en disait long sur son état d’esprit.
« Nous voilà dans l’obligation de battre les Seychelles. Mais on y croit toujours », déclarait-il. Mais qu’est ce qui n’a pas marché dans sa quête d’une victoire contre les modestes Maldiviens ? « Notre bloc défensif n’a pas fonctionné. Même Kevin Larose n’était pas dans son élément. On arrive difficilement à croire qu’on a perdu. »
Pourtant, ce sont les Mauriciens qui s’offrent la meilleure entame de match. Les protégés de Jundoosing ne lésinent pas. La confiance règne dans le groupe. Le jeu s’en ressent. Ils dominent les Maldiviens 25-18. Les choses vont donc dans la bonne direction. Mais au début du set suivant, l’édifice s’écroule.
Passeurs et pointus peinent à trouver leur rythme. Les Maldiviens n’en demandent pas tant. Ils passent à l’offensive. Le deuxième set est à l’image des volleyeurs des Maldives : glorieux. Oublié ce premier set où ils tâtonnaient. Ils se sont refait une santé. Les Mauriciens tenteront bien de se hisser au niveau de leurs adversaires. Mais les Mahorais seront les meilleurs, s’imposant 25-22.
Troisième set, et les Maldiviens seront tout simplement sublimes. Ils montent en puissance et font même douter Gilbert Alfred et ses coéquipiers. Ils y arriveront avec un certain brio, puisque le set sera encore une fois maldivien, avec une victoire 25-21. On notera que les Mauriciens ont remonté un déficit de cinq points avant de courber l’échine.
Quatrième manche : les Mauriciens se réveillent. Là encore, les Maldiviens ne se laissent pas faire, mais peinent à suivre le rythme imposé. Ils font très souvent jeu égal avec les Mauriciens. Mais ce set ira à la sélection mauricienne qui retrouvera ses ambitions de départ (26-24), après avoir douté encore une fois.
On va alors vers le tie-break. Les Mauriciens savent que c’est leur ultime chance de se relancer dans la course. Mais les Maldiviens seront les plus réalistes. « Ils nous a peut-être manqué ce petit quelque chose qui fait que les rencontres se gagnent. Notre réception n’a pas marché non plus » soupirait Sanjeev Jundoosing.
Mais il ne trouve pas d’autres excuses. « Les Maldiviens ont été propres techniquement et tactiquement. Demain (ndlr : aujourd’hui), contre les Seychelles, on va tout donner pour gagner. » Le contraire aurait été une catastrophe…
Dans l’autre match de la journée, les Réunionnais, engagés dans la poule B, n’ont laissé aucune chance aux Comoriens. Une victoire nette et sans bavure des volleyeurs de l’île soeur 3-0 (25-11, 25-18, 25-18) et les Réunionnais se trouvaient en orbite. Reste maintenant à espérer que Maurice remportera sa rencontre contre les Seychelles. Ce qui ne sera pas une mince affaire…