Vingt volleyeuses de la catégorie d’âge -19 ans se sont présentées à la réunion convoquée par l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), samedi à Vacoas. Une réunion d’explications tenue dans le cadre de la participation à la deuxième édition des Jeux d’Afrique de la Jeunesse prévus en mai prochain au Botswana. Une première épreuve de présélection est prévue jeudi à partir de 18 h au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.
Les joueuses présentes étaient Meredith Farine, Valentine Varlet, Amanda Veerasamy, Chloé Antoinette, Franceska Belle, Gloria Jhuel, Morgane Brasse, Melissa Momus, Rachel Amic, Steffie Retournée, Angélique Kelly, Anaëlle Arnachellum, Nancy Théodore, Tania Palmyre, Sharna Gugadhur, Allison Lee, Valentine Paul, Allison Chinapen, Chloé Hack et Annecelle Célestin. Toutefois, l’entraîneur n’a pas encore désigné.
« Ce sera quelqu’un qui sera très impliqué au niveau de la formation », indique Bharun Teeroovengadum, président de l’AMVB, qui dit également attendre la venue de l’éventuel directeur technique national, Fabrice Chalendar, le 27 courant, afin de finaliser le plan de travail en vue de cette échéance.
Reste que parmi ces joueuses, certaines ont déjà un vécu de l’élite, à l’image de Mélissa Momus et Angélique Kelly, qui défendent les couleurs des Tranquebar Black Rangers, et Valentine Paul, qui fait actuellement ses armes au Curepipe Starlight.
Par ailleurs, le coup d’envoi du tournoi continental qualificatif en vue des championnats du monde féminins a été donné hier au Kenya. La sélection seychelloise, qui avait éliminé la sélection mauricienne lors de la compétition zonale et qui était en stage à Maurice le mois dernier, s’est inclinée d’entrée face au Sénégal. Et ce, sur le score de 23-25, 25-22, 18-25 et 22-25.
De son côté, l’équipe hôte s’est avérée trop forte pour l’Ouganda en signant un 3-0 (25-16, 25-10 et 25-14) sans discussions, tandis que la Tunisie a dominé le Mozambique également en trois manches (25-11, 25-12 et 25-14).