L’Assemblée Générale annuelle de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), tenue hier soir à l’hôtel Gold Crest à Quatre Bornes, aura été dominée par un vote majoritaire pour le maintien de Kaysee Teeroovengadum à la présidence et celui du comité directeur actuel. Ce vote à main levée avait été pris suite à une motion de Naz Teeroovengadum qui avait proposé la dissolution duu comité directeur, l’institution d’un caretaker committee et la tenue de l’Assemblée Générale élective vers la fin du mois prochain.
Longue de plus de 150 minutes, cette Assemblée Générale a surtout été marquée par des échanges très vifs entre les deux frères Teeroovengadum. Rappelé à l’ordre à plusieurs reprises par Kaysee, Naz, membre démissionnaire du comité directeur  de l’AMVB en octobre dernier, était même à un certain moment menacé d’expulsion. Il faut rappeler que sept des huit motions transmises par le bouillant dirigeant du Club Sportif Trotters de Quatre Bornes, avaient été rejetées par les membres du comité directeur au cours d’une réunion tenue jeudi dernier. La raison évoquée demeure que les motions n’avaient pas été libellées sur les formes officielles de l’AMVB. «Tout cela est illégal et anti-démocratique. Le même procédé avait eu cours lors de l’Assemblée Générale tenue l’année dernière, et personne n’avait trouvé à en redire. Aujourd’hui, la quasi-totalité de mes motions ont été rejetées sans raison valable», s’insurge Naz Teeroovengadum.
Qui plus est, l’unique motion acceptée avait été reformulée, à l’effet que le comité actuel n’avait pas le droit moral, éthique et légal de demeurer en fonctions jusqu’aux prochains Jeux Olympiques, comme prescrit par la fédération internationale de volley-ball (FIVB). Toutefois, aucun débat ne s’est tenu sur cette motion, et la vingtaine de représentants présents devaient choisir entre le maintien de Kaysee Teeroovengadum à la présidence et l’accession de Naz Teeroovengadum à la présidence du caretaker committee. Certes, quelques membres se sont abstenus, à l’instar de Lindsay Wilson (Quatre Bornes VBC) et Guito Lepoigneur (Azur SC), mais la majorité s’est prononcée en faveur du maintien de l’actuel président. Cependant, tout ce scénario a été loin d’être convaincant. «Tout avait été bien orchestré et programmé. Nous n’avons pas été dupes», nous a laissé entendre un dirigeant de club, ce matin.
Quant aux deux autres motions présentées, elles n’ont pas encore été discutées en profondeur. Elles concernaient la présence de trois joueurs étrangers au sein d’une équipe, et le fait que ces joueurs ne doivent uniquement pratiquer le volley-ball et n’ont donc pas le droit de travailler à Maurice. Les discussions sur ces deux motions reprendront au cours d’un atelier de travail prévu le mois prochain. Au cours de cet atelier de travail, d’autres sujets seront discutés, notamment les transferts, le calendrier de la saison et le côté administratif.
Il est également à noter que Bharrun Teeroovengadum occupe désormais les fonctions de PRO de la fédération. Il sera ainsi en contacts avec les différentes équipes pour être à l’écoute de leurs besoins et de leurs problèmes afin de les transmettre par la suite à la fédération. Au cours de cette Assemblée Générale, les frais de participation à la Coupe des clubs champions de la zone 7 ont également été discutés. Pour rappel, cette saison, toutes les équipes participantes ont du encourir les frais de déplacement et d’hébergement à cette compétition qui s’était déroulée à Madagascar le mois dernier.