Président de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), Kaysee Teeroovengadum a conservé le poste de président de la zone 7 d’Afrique. C’était au cours de l’Assemblée Générale élective de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB) tenue jeudi et vendredi derniers au Corinthia Hotel à Khartoum au Soudan.
Une consolation pour lui, du fait qu’il n’a pu se faire élire en tant qu’un des six vice-présidents de la CAVB, et encore moins en tant que représentant de cet organisme sur le board d’administration de la fédération internationale de volley-ball (FIVB). Les présidents élus des autres zones ont été l’Algérien Moustafa Lamouchi (zone 1), le Sénégalais Mamadou Ndoye (zone 2), le Burkinabe David Kabre (zone 3), le Gabonais Frederic Ndounda (zone 4), le Soudanais Mohamed Abdel Majeed (zone 5) et William Lebouhang du Lesotho (zone 6).
Cette Assemblée Générale a vu la réélection de l’Egyptien Amr Elwani à la tête de la CAVB pour un nouveau mandat de quatre ans. Malgré une campagne intense menée par son unique adversaire, le Sud-Africain Sandrasagren Tubby Reddy, le Dr Elwani s’est imposé dans un canter. Il a ainsi récolté 41 voix, contre 6 à Reddy, alors qu’un bulletin était invalide. Suite à cette cuisante défaite du Sud-Africain, les chances de son fidèle lieutenant Kaysee Teerooveengadum d’accéder à la vice-présidence étaient quasi-nulles.
Ce postulat se confirmait, car les six vice-présidents élus ont été Mory Kieta (Guinée Conakry)-45 voix, Habu Gumel (Nigeria)-43 voix, Munir Ben Slimane (Tunisie)-43 voix, Idriss Dokony (Tchad)-42 voix, Waithaka Kioni (Kenya)-42 voix et Camilo Antao (Mozambique)-39 voix. Ceux qui représenteront la CAVB au niveau du conseil d’administration de la FIVB seront Habu Gumel, le Camerounais Louis Timba et le Burkinabe Issiaka Sawadougou. De leur côté, Tourai Aaarab et Aminata      Fofana représenteront le gender minority du côté de la CAVB.
Par contre, le Marocain Abdel Hadi Ghzali s’est retiré de toutes les instances du volley-ball. Il a servi cette discipline pendant 35 ans en tant que joueur, officiel, membre de la fédération marocaine, de la CAVB et de la FIVB. Il est à noter que l’ouverture du Congrès, jeudi dernier, était marquée par la présence de Jizhong Wei, président de la FIVB et d’autres dirigeants en vue de cette instance. L’AMVB était quant à elle également représentée par son secrétaire Jean-Michel Dedans.