Le Faucon Flacq Camp Ithier VBC veut assurément mettre tous les atouts de son côté dans sa tentative de reconquête de titre national en volley-ball et de se retrouver sur la plus haute marche du podium lors de la Coupe des clubs champions de la zone 7. Après avoir recruté l’international seychellois Guy Valentin en début de saison, l’équipe de l’Est a cette fois obtenu les services de l’international indien Anup D’Costa. À Maurice depuis hier matin, ce joueur de 22 ans livrera sa première séance d’entraînement ce soir à Bon Accueil avant d’être en action samedi face au Port Louis Red Star.
Du haut de son 1,91m, Anup D’Costa sera donc le tout premier volleyeur de la Grande Péninsule à évoluer sous les couleurs d’une équipe locale. Au fait, ce joueur avait été repéré lors du camp d’entraînement de la sélection nationale en Inde en 2011 dans le cadre de la préparation des huitièmes Jeux des îles. Les contacts s’étaient maintenus et les négociations, relancées au début de cette année, se sont finalement concrétisées.
D’Costa prendra ainsi le relais au Malgache Fabrice Hermann, dont les études tertiaires à Maurice se sont achevées, et devient ainsi le cinquième étranger à se retrouver au sein de la formation de Camp Ithier. Joueur polyvalent, mais évoluant principalement comme pointu, D’Costa avait fait forte impression lors des championnats du monde -21 ans tenus l’année dernière en Turquie. Si la sélection indienne avait atteint les quarts de finale de la compétition, après avoir été battue en trois sets par la Russie, D’Costa se retrouvait quasiment à chaque fois meilleur marqueur de son équipe.
Élément des Karnataka Bulls, ayant évolué au début au sein d’Ashok Friends et repéré par Krishne Gowda, il avait également fait montre de son potentiel lors des Asian Youth Championships organisés en Iran en 2010. Il avait d’ailleurs obtenu la palme de meilleur marqueur de la compétition.
Du côté de l’équipe de Faucon Flacq Camp Ithier VBC, on se réjouit de la venue de ce joueur et on se permet également à rêver à une consécration au niveau de l’océan Indien. « Nous attendons beaucoup d’Anup et nous croyons sincèrement qu’il sera à la hauteur des espoirs placés en lui. Il possède la morphologie voulue et il va de soi que l’équipe sera encore plus performante grâce à son potentiel », indique Soogum Ramkalawon, président de l’équipe.
Avec la présence d’Anup D’Costa, ce sera l’occasion de découvrir de nouveau le niveau du volley-ball indien, plus d’une vingtaine d’années après la tournée de la sélection nationale juniors à Maurice.