L’Association Sportive Jeunesse Chebel et le Quatre Bornes VBC ont poursuivi leur série victorieuse dans le championnat masculin de première division de volley-ball.
Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas hier soir, Chebel a pris la mesure du Buswell VBC en trois sets (25-21, 25-19 et 25-15) pour enregistrer un cinquième succès consécutif. De son côté, la formation de la ville des fleurs a fait la différence face au Port Louis Red Star (25-19, 25-18 et 25-18). Cette dernière équipe concédant ainsi sa première défaite dans cette compétition.
À l’issue de ces rencontres, il demeure évident que la consécration ne devrait concerner que quatre équipes, soit le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC, l’ASJ Chebel et le Quatre Bornes VBC. D’ailleurs, ces deux dernières formations seront engagées dans une explication au sommet le 27 courant.
Reste qu’un duel équilibré était attendu hier soir. Il n’en a rien été, dans le sens où le Quatre Bornes VBC a rapidement pris le match à son compte, alors que le Port Louis Red Star n’a pas fourni la résistance escomptée. Avec un six initial constitué de Sunil Mudhoo, Evans Sauteur, Zahir Shermohamedkhan, Jean-Luc Manikon, Pascal Élise et Cédric Apollon, l’équipe quatre-bornaise a donc réalisé un sans-faute en cinq sorties.
De quoi satisfaire son entraîneur Lindsay Wilson, qui se veut désormais plus ambitieux pour la suite de la compétition. « Nous nous attendions sans doute à ce bon parcours, mais pas à un succès aussi facile aux dépens du Port Louis Red Star. Nous avons évolué un cran au-dessus, avec des joueurs nettement plus motivés. Cela s’annonce somme toute intéressant pour la suite. » De son côté, le Port Louis Red Star n’aura désormais plus droit à l’erreur, mais aura à sortir le grand jeu lors de sa prochaine sortie face à l’ASJ Chebel.
Cette formation de Chebel a donc pris 72 minutes pour venir à bout de Buswell. Forte de la présence de Tony Randriambao, Yvan Brunet, Nicolas Dupouy, Julien Samoisy, Stéphane Moonsamy et Sharma Bhurrun dans son six de départ, cette formation maintient donc un parcours intéressant. Quant à Buswell, après un début de championnat prometteur, il est rentré graduellement dans les rangs, avec déjà trois défaites successives concédées.
Demain, à partir de 18h30, ce sera au tour des mal-calssés de se faire valoir. Le Curepipe Starlight et le Pont Blanc VBC, sevrés de succès jusqu’ici, tenteront de sortir la tête hors de l’eau.