Surprise de taille hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas dans le cadre du championnat masculin de première division de volley-ball. Équipe invaincue jusque-là et qui n’avait pas caché ses prétentions pour la consécration, l’Association Sportive Jeunesse Chebel n’a pu résister aux assauts du Port Louis Red Star. Cette dernière formation signant un convaincant 3-0 sur le score de 25-22, 25-22 et 25-23 en 84 minutes. L’autre rencontre a permis au Pont Blanc VBC de signer son premier succès dans cette compétition. Et ce, aux dépens du Club Sportif Trotters de Quatre-Bornes en trois sets (29-27, 25-14 et 25-22) et 71 minutes.
Désormais, rien que trois équipes, à savoir Faucon Flacq Camp Ithier VBC, Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC et Quatre-Bornes VBC, demeurent invaincues dans ce championnat. L’ASJ Chebel, avec cinq succès consécutifs, partait certes avec les faveurs des pronostics pour maintenir sa série victorieuse. Et ce, même si elle devait se passer des services de Stephane Moonisamy, qui participe actuellement à l’épreuve continentale de beach volley au Congo Brazzaville. Le Port Louis Red Star, dominé en trois sets par le Quatre-Bornes VBC au cours de sa dernière sortie, paraissait a priori prenable.
Mais voilà, bien qu’amputée d’Eric Louise (également au Congo Brazzaville) et de Westley Seesaft, l’équipe de la capitale a su se montrer plus combative et surtout impériale en défense pour renverser la table sur son adversaire. « Je ne suis pas réellement surpris de cette victoire. Après notre défaite face au Quatre-Bornes VBC, nous avons remis les choses au point à l’entraînement et les joueurs étaient avides de se ressaisir. J’ai d’ailleurs confiance en cette équipe d’avenir dont la moyenne d’âge tourne autour de 20-22 ans », affirmait l’entraîneur Lindley Montille.
Ce dernier, qui avait fait confiance à Virssarlen Thylamay, Allan Esther, Yannick Seesaft, Bryan Perrine, Sagar Balajee et Harel Perrine dans le six de départ, aspire désormais à des lendemains meilleurs. « Nos ambitions sont revues à la hausse. Si le championnat est relancé, nous préparerons notre prochaine sortie face à Rivière-du-Rempart avec beaucoup de sérieux. »
De son côté, l’ASJ Chebel doit impérativement relever la tête après cet échec. La prochaine sortie face au Quatre-Bornes VBC jeudi prochain ne s’annonce guère de tout repos, et Melchior Miniopoo devra remotiver son groupe en vue de cette sortie somme toute cruciale.
Quant au Pont Blanc VBC, il a enfin vu la lumière au bout du tunnel, après quatre échecs consécutifs. Dans un duel des mal-classés, cette équipe composée de Satourvera, Jeebodh, K. Tatayah et V. Tatayah, Cousin et Jory, a su sauver deux balles de set lors de la manche initiale pour ensuite mettre à la raison la formation des Trotters.
Si l’équipe de l’Est retrouve le sourire, la série noire continue pour les Quatre-Bornais, qui ont enregistré un sixième revers de suite. À cette allure, les Trotters pourront difficilement éviter la dernière place au classement final. Une position toutefois sans conséquence dans le sens où aucune formation ne sera reléguée cette saison.
Un autre duel de mal-clasés est prévu ce soir (18h30) à Vacoas et mettra aux prises le Curepipe Starlight au Ernest-Florent VBC.